•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie jette une douzaine de personnes à la rue dans Limoilou

Des pompiers devant un édifice portant la marque d'un incendie

L'incendie a mobilisé 65 pompiers devant un immeuble de trois étages de la 2e avenue, à Limoilou.

Photo : Radio-Canada / Steve Jolicoeur

Un violent incendie a forcé l'évacuation d'une douzaine de personnes samedi après-midi, à Limoilou. Soixante-cinq pompiers ont combattu les flammes pendant près de deux heures avant de parvenir à les maîtriser.

Un peu avant 14 h, les 65 pompiers déployés sur place avaient réussi à maîtriser le brasier.

Ce dernier a pris naissance dans le logement situé au troisième étage. Selon les premières informations, la cause serait liée à un article de fumeur.

Des pompiers devant un édifice incendié

Les pompiers ont réussi à rabattre la majorité des flammes vers 13h30.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

Les premiers signalements reçus peu après midi par la centrale 911 témoignaient déjà de la puissance du brasier. Les flammes étaient visibles par les fenêtres et ont rapidement commencé à dévorer la toiture.

L'immeuble en proie aux flammes est situé le long de la 2e avenue, près du pont Drouin.

Une douzaine de personnes ont dû être prises en charge par la Croix-Rouge, précise le porte-parole du Service de protection contre les incendies de la Ville de Québec, Bill Noonan.

Un camion de pompiers devant un édifice qui porte la marque d'un incendie

L'incendie s'est déclaré à l'intérieur du logement situé au troisième étage.

Photo : Radio-Canada / Hadi Hassin

À leur arrivée sur les lieux, les pompiers ont déployé leur échelle pour porter secours à un homme qui se trouvait coincé au troisième étage. Les ambulanciers ont procédé à son évaluation en raison d'une inhalation de fumée. L'homme en question se porte bien.

Devant la violence des flammes et en raison des risques de propagation importants aux bâtiments mitoyens, les pompiers ont déclenché une quatrième alarme peu après 13h.

À 14 h 20, les pompiers commençaient à se disperser.

Le logement du troisième étage a subi de très lourds dommages, explique Bill Noonan. Ceux du premier étage et du rez-de-chaussée s'en tirent avec des dégâts mineurs, conclut-il.

Rectificatif

Une précédente version de cet article rapportait que l'édifice en proie aux flammes était une maison de chambres, citant les informations du Service de protection incendie de la Ville de Québec. Après l'obtention de plus d'informations, il s'agit bel et bien d'un triplex de trois logements. Toutes nos excuses.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !