•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet musical d’envergure pour fêter les sportifs du Séminaire de Sherbrooke

Une mosaïque d'élèves qui chantent ou qui jouent des instruments.

Pour célébrer la fin de l’année, des athlètes des Barons du Séminaire de Sherbrooke et des membres du personnel ont créé un projet musical bien spécial.

Photo : Radio-Canada

Emy Lafortune

Pour célébrer la fin de l’année, des athlètes des Barons du Séminaire de Sherbrooke et des membres du personnel ont créé un projet musical bien spécial.

Tour à tour afin de respecter les mesures sanitaires, ils ont été filmés en train de chanter ou de jouer sur divers instruments la célèbre chanson du groupe Queen We are the champions . Le refrain a cependant été légèrement modifié afin de clamer You are the champions, soit Vous êtes les champions .

Corinne Philippon, jeune détentrice d’un baccalauréat en composition et musique à l’image, a ensuite passé des heures à assembler ces vidéos en une seule mosaïque, où tous les chants et les instruments s’harmonisent avec complexité. Le résultat final a été dévoilé dans le cadre du Gala sportif du Séminaire.

Philip Kyle, le directeur des sports de l'établissement secondaire, a eu l'idée de créer cette vidéo et a travaillé sur le projet avec quelques collègues. Selon lui, c’était une belle façon de célébrer les élèves en cette fin d’année.

La pandémie, on a subi ça pendant deux ans, et les jeunes ont subi encore plus les soubresauts de toutes les mesures sanitaires. Je voulais saluer leur résilience.

Une citation de :Philip Kyle, directeur des sports au séminaire de Sherbrooke

On a toujours, au Gala sportif, un clin d’œil aux finissants, et j’en ai profité pour créer cette vidéo-là, ajoute-t-il.

Il dit avoir été impressionné par le talent musical de ses athlètes et de ses collègues... et par le fait que les participants aient réussi à garder le projet secret. En effet, il leur avait demandé de garder la surprise pour le Gala sportif.

Que les jeunes soient capables de garder toute cette fébrilité-là pendant tout ce temps-là, ça [la vidéo] a quand même été enregistrée fin avril, début mai, le temps de faire tout le montage [...]. Qu’il n’y ait pas eu de fuite à ce niveau-là, ça m’a surpris. Chapeau pour leur performance et d’avoir pu garder la surprise!, se réjouit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !