•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un grand prix et plusieurs médailles pour Radio-Canada aux Prix d’excellence en publication numérique

Vue en contre-plongée de la nouvelle Maison de Radio-Canada à Montréal, le 11 février 2020.

Plusieurs reportages du diffuseur public ont été récompensés par le concours pancanadien.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le diffuseur public s’est distingué vendredi aux Prix d’excellence numérique, un concours pancanadien qui récompense le travail des créateurs et créatrices de contenu numérique. Radio-Canada a ainsi remporté quatre médailles d’or, dont la plus prestigieuse remise à l’Info pour son excellence en publication numérique, ainsi que deux médailles d’argent.

Radio-Canada s’est démarquée dans la catégorie Excellence générale en publication numérique : grande publication. Ce prix récompense les publications qui parviennent à remplir leur mission éditoriale de façon exemplaire, en adoptant les plus hautes normes journalistiques, précise le concours sur son site Internet. Radio-Canada a coiffé au fil d’arrivée The Globe and Mail, The Walrus et Urbania, notamment.

Dans la catégorie Meilleur essai personnel, c’est le reportage Dire adieu à sa grand-mère par FaceTime (Nouvelle fenêtre), du journaliste Mathieu Papillon, qui a remporté les honneurs.

Le reportage Le tailleur qui ravive la pierre de Saint-Marc, rédigé par Eugénie Emond, est lui aussi reparti avec la médaille d’or, dans la catégorie Meilleur reportage : arts et culture.

La publication interactive Notifications : prière de me déranger, écrite par Nicholas De Rosa, occupe la plus haute marche du podium dans la catégorie Meilleur reportage : science et technologie.

Le balado Laissez-nous raconter l’histoire crochie : Décoloniser l’Histoire un mot à la fois, une production de Terre Innue en collaboration avec Radio-Canada OHdio, a reçu une médaille d’or dans la catégorie Meilleur balado : actualités et politique. Animé par la poète Marie-Andrée Gill, ce balado se compose de 11 épisodes d’environ 25 minutes.

Agriculture : le Québec loin de l’autonomie alimentaire, un reportage vidéo écrit par Maxime Corneau et réalisé par Étienne Marcoux, a récolté la médaille d’argent dans la catégorie Meilleure vidéo en ligne : mini-documentaire.

Un autre reportage vidéo, Au front, aux soins intensifs de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, écrit par Simon Coutu et réalisé par Frédéric Lacelle, est également reparti avec une médaille d’argent. Le reportage était en nomination dans la catégorie Meilleure vidéo en ligne : format court.

The Globe and Mail se distingue

Le quotidien The Globe and Mail, qui dominait le concours cette année avec 17 nominations, a finalement récolté cinq médailles d’or et cinq médailles d’argent. Le récit numérique Gone (Nouvelle fenêtre), qui porte sur la recherche acharnée de personnes disparues par des familles mexicaines, a remporté les grands honneurs dans les catégories Innovation de l’année et Meilleure conception numérique.

Moins connu et relativement nouveau dans le paysage médiatique canadien, le magazine en ligne The Local a su se démarquer avec deux médailles d’argent et deux médailles d’or, dont celle du meilleure article de fond pour A Long-Term Tragedy (Nouvelle fenêtre).

CBC News a pour sa part remporté trois médailles d’argent dans les catégories Meilleur dossier thématique, Meilleur récit sur les médias sociaux et Meilleur événement virtuel.

Un jury composé de 70 bénévoles a sélectionné les 165 personnes et publications nommées dans les 24 catégories du concours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !