•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Que faire avec la moitié canadienne du pont International de Fort Frances?

Le pont est composé d'un chemin de fer et de deux voies routières.

Le conseil municipal va se pencher sur l'avenir du pont International lundi.

Photo : CBC / Ken Lund / Flickr

Radio-Canada

Le conseil municipal de Fort Frances va se pencher lundi sur la question du pont International, qui relie la ville à International Falls, au Minnesota, alors que la moitié canadienne du pont à péage est à vendre.

Le conseiller municipal de Fort Frances Douglas Judson va amener une motion au conseil lundi pour que la Ville demande aux paliers supérieurs de gouvernement de racheter le pont.

Le pont International, qui enjambe la rivière à la Pluie, est la propriété de deux compagnies forestières, qui ont déjà eu des usines de chaque côté.

Produits forestiers Résolu, un des copropriétaires du pont qui a fermé son usine de Fort Frances en 2014, a affirmé souhaiter vendre sa moitié du pont.

Nous aimerions voir le gouvernement provincial et le gouvernement fédéral, travailler avec leurs homologues de l'autre côté de la frontière pour en faire un bien public, a affirmé M. Judson.

Nous savons que c'est possible, nous savons que les cadres législatifs sont en place au Canada et nous savons qu'ils ont été utilisés pour les villes de Rainy River et de Baudette, a-t-il ajouté

M. Judson affirme qu’une entente semblable a été négociée pour un autre passage frontalier qui traverse la rivière à la Pluie, environ 100 km à l'ouest de Fort Frances.

Un pont essentiel pour la région

Avocat de formation, M. Judson craint que les propriétaires du pont tentent de vendre afin d’éviter de payer pour des travaux de réparation de la structure.

Un homme en complet

Douglas Judson est conseiller municipal à Fort Frances.

Photo : Douglas Judson

Le conseiller municipal croit que le pont joue un rôle essentiel dans l'économie de Fort Frances, ainsi que dans une grande partie du Nord-Ouest de l'Ontario. Environ 800 000 traversées y sont effectuées chaque année.

Le pont a été construit en 1908 et est l'un des deux ponts à péage privés le long de la frontière canado-américaine. L'autre est le pont Ambassador, qui relie Windsor à Détroit, au Michigan.

Le péage pour traverser le pont est de 7 dollars américains par véhicule et n'est payable que pour entrer au Canada.

Des laissez-passer à prix réduit sont disponibles, mais selon M. Judson, le coût de ces laissez-passer, en dollars américains, a doublé au cours des 13 dernières années.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !