•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec prolonge de quatre mois l'enquête sur les soins et l'hébergement des aînés

Une femme observe par la fenêtre d'un CHSLD une patiente qui attend qu'une préposée, revêtant un équipement de protection et un masque, lui serve un repas.

Photo prise  au CHSLD Éloria Lepage à  Montréal,  Québec, Canada.

Sur la photo: (Gauche à droite) Chantal Grenier (de dos) est venu voir sa mère de 90 ans, Anita Roy (qui est atteinte du Covid19) (avec son conjoint, Roger Comptois de dos)

Au plus fort de la pandémie, cette dame devait se contenter de regarder par la fenêtre du CHSLD Éloria-Lepage, à Montréal, plutôt que de pouvoir effectuer une visite à l'intérieur.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La Presse canadienne

Québec a annoncé vendredi la prolongation du mandat confié à la commissaire à la santé et au bien-être, Joane Castonguay, chargée de faire la lumière sur la gestion de la pandémie de COVID-19 dans les milieux de vie pour aînés.

C'est le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, qui a dévoilé la nouvelle.

La commissaire pourra bénéficier de quatre mois supplémentaires pour réaliser son mandat d'évaluer la performance du réseau de la santé, spécifiquement pour la gestion des soins et de l'hébergement des aînés dans le cadre de la COVID-19, peut-on lire dans le communiqué publié en milieu d'après-midi.

Ce nouveau délai vise à permettre à Mme Castonguay et à son équipe de terminer l'analyse des informations recueillies et de rédiger le rapport final devant fournir des recommandations au gouvernement.

Joanne Castonguay en entrevue.

Joanne Castonguay jette un regard critique sur la gestion de la pandémie par le gouvernement Legault.

Photo : Radio-Canada

Ce mandat avait été confié à la commissaire à la santé en août 2020. Selon l'échéancier initial, le rapport devait être remis au gouvernement au plus tard le 1er septembre 2021. La date de remise est maintenant repoussée au 30 décembre prochain.

Dans une citation écrite attribuée au ministre Christian Dubé, ce dernier estime que l'importance de la tâche requiert de prendre le temps nécessaire pour bien analyser ce qui s'est passé afin d'avoir un portrait pertinent et approfondi.

Pour l'accompagner dans son travail, la commissaire est entourée de deux experts, soit Anne Lemay, économiste en santé, et Jean-Louis Denis, professeur à l'École de santé publique de l'Université de Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !