•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier hommage public à la famille musulmane tuée à London

Quatre cercueils couverts de drapeaux canadiens sont encerclés par une foule

Les quatre cercueils sont arrivées sur place à environ 14 h 10.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Les funérailles publiques des quatre membres de la famille Afzaal tués à London ont eu lieu samedi après-midi.

Des centaines de membres du public sont toujours devant le Centre islamique du sud-ouest de l'Ontario, au 951 route Pond Mills, près de l’autoroute 401.

Les cercueils des quatre membres de la famille, couverts de drapeaux canadiens, sont arrivés sur les lieux vers 14 h 10.

Puis, à partir de 14 h 15, prières et sermons ont été récités. La cérémonie a pris fin une heure plus tard.

Le maire de London, Ed Holder était sur place. C'est trop douloureux. Trois générations d'une même famille ont été tuées. Nous essayons de comprendre l'incompréhensible, a-t-il déclaré.

Les visites au salon mortuaire et l’enterrement étaient réservés aux proches.

Un dernier hommage public à la famille musulmane tuée à London

Des femmes marchent devant un corbillard

Des membres de la communauté musulmane de London arrivent sur les lieux des funérailles, samedi après-midi.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Avant les funérailles de samedi, Aarij Anwer, imam à la London Muslim Mosque, a déclaré que le service constituera une étape cruciale dans la guérison d'une communauté accablée par les événements.Je pense que nous sommes émotionnellement épuisés, a-t-il expliqué en entrevue à CBC News. Nous sommes impatients de pouvoir tourner la page, samedi.

Une femme porte à la taille des rubans vert et violet qu'elle distribue.

Les organisateurs ont demandé aux gens assistant aux prières de porter un ruban vert et violet; le vert, qui symbolise la lutte contre l'islamophobie, et le violet, la couleur préférée de la jeune Yumna Afzaal.

Photo : CBC / Meagan Fitzpatrick

Une famille décimée

Salman Afzaal, 46 ans, sa femme Madiha Salman, 44 ans, leur fille Yumna Afzaal, 15 ans, et la mère de M. Afzaal, Talat Afzaal, 74 ans, ont été happés par une camionnette alors qu’ils se promenaient sur le trottoir.

Les quatre victimes mortes dans l'attaque posaient il y a quelque temps pour une photo de famille dans un parc.

Yumna Afzaal, sa mère Madiha Salman, sa grand-mère paternelle Talat Afzaal et son père Salman Afzaal.

Photo : Photo fournie par la famille Afzaal

Un garçon de neuf ans a été grièvement blessé, mais il a survécu. D'autres membres de la famille sont arrivés à London du Pakistan et de l'Australie pour lui offrir leur support.

M. Anwer a ajouté qu'après les funérailles, l'accent sera mis sur le soutien au plus jeune membre de la famille. Les médecins s'attendent à ce qu'il se rétablisse, et sa santé à long terme ne sera pas compromise par ce qu'il a traversé, donc nous sommes vraiment heureux de cela.

Selon la police et de nombreux politiciens, il s’agissait d’un acte dicté par la haine et le racisme. Quatre chefs d’accusation de meurtre au premier degré et un chef d’accusation de tentative de meurtre ont été portés contre un homme de 20 ans.

Deux policiers de London enquêtent sur la scène de crime.

Deux policiers de London enquêtent sur la scène de crime.

Photo : La Presse canadienne / Geoff Robins

Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair, a déclaré en entrevue jeudi que les policiers enquêtaient activement sur cette affaire comme s’il s’agissait d’un acte terroriste.

Mardi soir, une foule s’était réunie devant une autre mosquée de London lors d’une veillée à laquelle participaient notamment les chefs des principaux partis politiques fédéraux et ontariens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !