•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Allégations de non-respect des règles sanitaires par le PM : le média retire des éléments

Jason Kenney a envoyé mercredi une mise en demeure pour diffamation au Western Standard.

Plan rapproché de M. Kenney.

Le premier ministre Jason Kenney nie les allégations publiées dans l'article du Western Standard.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le média de droite Western Standard a modifié des éléments de son reportage publié mercredi alléguant que le premier ministre albertain, Jason Kenney, des ministres et de proches collaborateurs se seraient rassemblés à plusieurs reprises à l’intérieur d’un restaurant, en violation des restrictions en place dans la province. Le bureau du premier ministre a nié les allégations de l’article et a mis le média en demeure pour diffamation.

Dans sa nouvelle version, le Western Standard a ajouté la réponse de Brock W. Harrison, directeur des communications du bureau du premier ministre, niant les allégations.

Le média cesse aussi de citer la profession des sources anonymes de son article, signé par l’ancien député conservateur Derek Fildebrandt. Le nom du restaurant du centre-ville d’Edmonton où les rencontres auraient eu lieu a aussi été retiré. Les noms des ministres qui auraient accompagné Jason Kenney sont aussi omis.

Dans la version originale, il était mention de rencontres dans la résidence privée d’un lobbyiste. Cet élément a aussi été retiré de l’article mis à jour.

Radio-Canada n'a pas pu vérifier les allégations du Western Standard de manière indépendante.

Selon le média, qui est également dirigé par Derek Fildebrandt, les changements ont été faits pour ajouter le déni [des allégations] du premier ministre Jason Kenney et retirer des éléments qui sont contestés par celui-ci .

Le premier ministre a qualifié les allégations de fabrication du début à la fin, et a dit n’avoir jamais violé les mesures sanitaires relatives à la fréquentation des restaurants.

Au cours de cette semaine, le Western Standard a confié à CBC/Radio-Canada qu’il continue de soutenir le contenu de son reportage. Dans la version de vendredi, il est écrit qu’il y aurait eu infraction aux mesures sanitaires si les informations de ses sources étaient déclarées comme étant véridiques.

Aucun des rassemblements n’a pu être confirmé. Cependant, les détails de ceux-ci ont été contre-vérifiés par de multiples sources crédibles au sein du gouvernement, est-il écrit.

L’équipe du Western Standard n’a pas voulu faire de commentaires sur ces changements à CBC/Radio-Canada.

Une demande de mise en demeure toujours en vigueur

Les changements apportés à l’article ne sont pas suffisants aux yeux du bureau du premier ministre pour retirer sa demande de mise en demeure pour diffamation à l’endroit du média.

Comme nous l'avons dit mercredi soir, l'histoire publiée [mercredi spor] par le Western Standard est une invention totale qui n’est fondée sur aucun fait, lit-on dans un communiqué du bureau de Jason Kenney.

Dans ce communiqué, on affirme aussi que les demandes faites par l’avocat du premier ministre, Steven Dollansky, dans sa lettre restent les mêmes. On y demande le retrait de l’article, des tweets qui y sont associés, qui sont présents sur le site web du journal, ainsi que de ses comptes Twitter officiels.

Nous vous demandons d'émettre immédiatement une rétractation écrite des déclarations et des excuses au premier ministre Kenney et aux autres personnes que vous avez nommées ou mentionnées dans l'article. Enfin, nous vous demandons de cesser et de vous abstenir de publier tout autre article, tweet ou commentaire diffamatoire de quelque nature que ce soit concernant les déclarations et l'article, dit la lettre.

Derek Fildebrandt est un ex-député du Parti conservateur uni. Il a quitté le parti en 2017, à la suite de multiples controverses, et le parti a ensuite refusé de le réintégrer. Il est par la suite devenu propriétaire et PDG du Western Standard.

Avec des informations d'Elise von Scheel  (Nouvelle fenêtre)de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !