•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réparer des vélos pour s'épanouir

Chargement de l’image

L'organisme tient une vente de chaises de ski, le 12 juin, pour financer ses activités.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Radio-Canada

Offrir à des jeunes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l'autisme de développer des aptitudes sociales et/ou professionnelles, c'est le mandat de l'organisme Pleins Rayons, de Cowansville. L'organisme offre des activités d'inclusion sociale à travers des 18 programmes, dont des ateliers de mécanique de vélo. Parcours en images d'un programme qui roule.

Chargement de l’image

Pleins Rayons offre deux programmes : le premier vise à permettre le développement de compétences pour accéder au marché du travail, l'autre a pour objectif de permettre à un jeune de développer différentes compétences sociales.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Chargement de l’image

L'organisme offre des occasions d'inclusion sociale à des adolescents et de jeunes adultes. Il s'adresse aussi à ceux qui ont des problèmes de santé mentale ou qui sont à haut risque de décrochage scolaire.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Chargement de l’image

Pour devenir apprenti, il faut être âgé de 15 ans et plus.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Chargement de l’image

Les jeunes peuvent développer différentes habiletés, non seulement à travers la mécanique de vélo, mais aussi par des loisirs thérapeutiques.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Chargement de l’image

Le programme ne dispose d'aucune aide financière gouvernementale, et compte sur les revenus générés par ses différents projets et sur des sommes provenant de fondations.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Chargement de l’image

Le loisir thérapeutique permet aussi aux apprentis d'acquérir des aptitudes pour s'épanouir.

Photo : Radio-Canada / André Vuillemin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !