•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt une certification obligatoire pour 10 métiers spécialisés en Colombie-Britannique

Un homme inspecte le châssis d'une voiture.

Depuis 2003, la Colombie-Britannique est la seule province canadienne qui n’a pas de certification obligatoire pour ces métiers spécialisés, dit le communiqué (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Robert

Radio-Canada

La Colombie-Britannique souhaite mettre en place une certification obligatoire pour 10 métiers de travailleurs spécialisés. Parmi les métiers visés figurent diverses spécialités de mécaniciens, d’électriciens et de techniciens liés à l’industrie automobile.

Les travailleurs non certifiés dans des métiers sélectionnés devront devenir certifiés ou s'inscrire en tant qu'apprentis auprès de l’Autorité de la formation de l’industrie (ITA) pour être légalement en mesure de travailler dans ce métier, précise la province par voie de communiqué.

Nous sommes au début de ce processus, précise la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle, Anne Kang, en point de presse. Les travailleurs auront au moins un an à partir de la mise en œuvre de la certification pour s’y conformer.

Selon le gouvernement, la certification permettra d’augmenter le niveau de compétence de la main-d'œuvre et d’assurer une offre suffisante de travailleurs qualifiés occupant des emplois stables et bien rémunérés.

Des bourses et des crédits d’impôt pour les apprentis et les employeurs sont déjà offerts pour les inciter à se former. Anne Kang laisse entendre que d’autres programmes d’aide pourraient être mis sur pied en fonction des consultations à venir.

La seule province à ne pas avoir de certification

Depuis 2003, la Colombie-Britannique est la seule province canadienne qui n’a pas de certification obligatoire pour ces métiers spécialisés, peut-on lire dans le communiqué.

La décision de demander une certification se base notamment sur des analyses de l’Institut de technologie de la Colombie-Britannique (BCIT) et de PricewaterhouseCoopers, précise la province. Dans les prochaines semaines, le public sera invité à s'exprimer sur la certification à travers des consultations publiques.

Le gouvernement vise à mettre en œuvre la certification pour les mécaniciens et les électriciens en 2023, et celle des techniciens liés à l’industrie automobile en 2025, précise Anne Kang.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !