•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une motion pour condamner l'islamophobie sera à nouveau présentée à Queen's Park

Un grand groupe de personnes rassemblées devant une mosquée.

De nombreuses personnes se sont rassemblées le 8 juin devant une mosquée de London lors d'une veillée à la mémoire des victimes de l'attaque, qui fait désormais l'objet d'une enquête pour terrorisme.

Photo : CBC/Gregory Bruce

Radio-Canada

Les libéraux de l'Ontario ont demandé à nouveau vendredi le consentement unanime de la Chambre sur une motion visant à condamner l'islamophobie, qui a été auparavant bloquée par les progressistes-conservateurs.

Compte tenu de l'importance de la motion en ce moment, nous sommes parvenus à un accord avec le caucus [progressiste-conservateur] pour l'adopter ce soir, a déclaré le chef libéral Steven Del Duca dans un communiqué de presse publié vendredi.

Les libéraux disent que tous les partis devraient appuyer la motion.

La motion intervient après que quatre membres d'une famille eurent été tués et un autre, blessé le 6 juin à London, en Ontario. La police affirme que les victimes ont été délibérément visées par le conducteur d'une camionnette en raison de leur confession musulmane. La tragédie a déclenché une vague de tristesse et de colère à travers le Canada.

Salman Afzaal, 46 ans, sa femme Madiha Salman, 44 ans, leur fille Yumna Afzaal, 15 ans, et la mère de Salman, Talat Afzaal, 74 ans, ont été tués. Le plus jeune membre de la famille, Fayez, 9 ans, a survécu et est toujours à l'hôpital. Des funérailles sont prévues pour samedi après-midi.

Nous attendons avec impatience que le gouvernement de Doug Ford présente son plan d'action de six mois pour lutter contre le racisme systémique et fasse pression pour un sommet national sur l'islamophobie, comme le demande la motion, a déclaré Steven Del Duca.

Steven Del Duca.

Le chef du Parti libéral de l'Ontario, Steven Del Duca

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Le chef du Parti libéral provincial a exprimé son indignation sur Twitter après le blocage initial de la motion, jeudi. Les conservateurs de Doug Ford viennent de bloquer une motion de la députée libérale ontarienne Mitzie Hunter condamnant l'islamophobie. Incroyable, avait-il alors écrit.

À la suite de ce message, le leader parlementaire du gouvernement, Paul Calandra, a publié une déclaration défendant la décision de bloquer la motion.

Ce qui s'est passé aujourd'hui, c'est qu'une députée libérale, sans préavis, a tenté de surprendre le gouvernement avec une motion que nous n'avons toujours pas vue, a déclaré M. Calandra. C'est notre politique de refuser toutes les demandes de consentement unanime que nous n'avons pas vues à l'avance.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !