•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle-Zélande : un projet de film sur les attentats de Christchurch dérange

Brenton Tarrant, l’auteur du massacre dans des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande

Le suprémaciste blanc Brenton Tarrant a été condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle pour les attaques meurtrières qu'il a commises contre deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, le 15 mars 2019.

Photo : Reuters / POOL New

Radio-Canada

Un projet de film sur les attentats de Christchurch contre des communautés musulmanes le 15 mars 2019 en Nouvelle-Zélande s’est attiré des critiques au pays vendredi parce qu’il ne mettrait pas assez l’accent sur les victimes des attaques. En effet, le film serait plutôt basé sur la réponse de la première ministre Jacinda Ardern et de son gouvernement à ces événements tragiques.

Le site Deadline rapporte que l’actrice australienne Rose Byrne est pressentie pour jouer le rôle de Jacinda Ardern dans le film They Are Us, qui se cherche actuellement des acheteurs à l’international par l’entremise de la boîte de production new-yorkaise FilmNation Entertainment.

La première ministre de la Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, lors d’une conférence de presse à Wellington, en Nouvelle-Zélande.

La première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern

Photo : Associated Press / Nick Perry

L’essentiel du film se déroulerait dans les jours qui ont suivi les attentats meurtriers de 2019. Le 15 mars, 51 personnes de confession musulmane ont été tuées et 49 autres blessées lors d’une fusillade dans deux mosquées de Christchurch, troisième plus grande ville en Nouvelle-Zélande.

Selon Deadline, le long métrage serait centré sur la réaction de la première ministre aux attaques, sur la façon dont la population s’est ralliée derrière ses messages de compassion et d’unité, ainsi que sur son appel réussi à bannir du pays certaines des armes semi-automatiques les plus meurtrières.

Le titre du film, They Are Us (Ils sont nous), est tiré des paroles prononcées par Arden elle-même lorsqu’elle s’est adressée à la nation peu de temps après les attentats. Ce discours avait été célébré dans le monde entier.

Malaise chez des membres de la communauté musulmane

En Nouvelle-Zélande, plusieurs personnes ont soulevé des inquiétudes à propos du projet de film, notamment Aya Al-Umari, dont le grand frère Hussein a été tué dans les attaques. Commentant le projet sur Twitter, il a simplement écrit : Yeah, nah (Ouais, non).

Abdigani Ali, un porte-parole de l’Association musulmane de Canterbury, a affirmé que la communauté comprenait que l’histoire de ces attentats devait être racontée, mais qu’elle voulait s’assurer que ce soit fait d’une manière appropriée, authentique et sensible.

Tina Ngata, une autrice et militante, a été plus directe dans ses propos, affirmant sur Twitter que le massacre de personnes musulmanes ne devrait pas servir de toile de fond à un film sur la force des femmes blanches.

Le bureau de la première ministre a affirmé dans une brève déclaration que cette dernière et son gouvernement ne collaboraient aucunement au projet de film.

Des fidèles font la file pour entrer dans la mosquée Al-Noor, à Christchurch.

L'attaque contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, représente la pire tuerie de masse de l'histoire du pays.

Photo : Associated Press / Mark Baker

Un film qui traite de notre humanité commune

Deadline rapporte que le scénariste Andrew Niccol écrirait et dirigerait le projet et que le script serait développé en consultation avec plusieurs membres des mosquées touchées par la tragédie.

Ce film traite de notre humanité commune. C’est pourquoi je crois qu’il parlerait à des personnes du monde entier, a-t-il affirmé à Deadline. C’est un exemple de la façon dont on devrait répondre lorsqu’il y a une attaque contre nos semblables.

Les personnes qui représentent Rose Byrne et FilmNation n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de Deadline pour des commentaires. On ne sait pas non plus quand le film pourrait entrer en production.

Andrew Niccol est connu pour avoir écrit et réalisé Gattaca (Bienvenue à Gattaca, 1997), ainsi que pour avoir écrit The Terminal (Le terminal, 2004) et The Truman Show (Le show Truman, 1998), film pour lequel il a été sélectionné aux Oscars. Rose Byrne est connue pour ses rôles dans Spy (Espionne, 2015) et Bridesmaids (Demoiselles d’honneur, 2011).

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !