•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour ses 90 ans, un Acadien publie son premier roman

Photo de Gérard Léger qui regarde directement l'objectif.

À 90 ans, Gérard Léger a publié deux romans aux Éditions de l'étoile de mer.

Photo : Gracieuseté/Gérard Léger

Radio-Canada

Pour son 90e anniversaire, Gérard Léger voulait s’offrir le cadeau de publier son premier roman. L’homme originaire de Saint-Antoine qui habite maintenant Richibucto au Nouveau-Brunswick a réussi son pari : les tomes I et II des Enfants de la mer ont paru le 9 juin dernier, aux Éditions de l’étoile de mer.

En apparence, Gérard Léger ne semblait pas destiné à l’écriture. Sa conjointe d’origine québécoise, aujourd’hui décédée, l’a amené à vivre au Québec plusieurs années et à exercer différentes professions.

En passant notamment de banquier à gérant d’une entreprise d’aménagement paysager, M. Léger a pourtant toujours eu une propension naturelle pour les mots. Il avait l’habitude d’écrire pour se libérer de ses tracas quotidiens et pour s’évader.

Un soir, il s’est lancé le défi d’écrire de la fiction.

“Serais-tu capable d’écrire un drame?” Je me parle. “Je ne sais pas, je ne l’ai jamais essayé.” “Bien, essaie-le!” 30 secondes après, c’est parti, et ça n’a jamais arrêté.

Une citation de :Gérard Léger

Ses deux premiers romans historiques suivent d’abord le destin de Marie-Ange, pour se plonger dans celui de Bella dans le deuxième tome.

Les deux premiers tomes de Gérard Léger.

Les deux premiers tomes de la série Les enfants de la mer ont paru le 9 juin dernier.

Photo : Gracieuseté/Réjean Roy

Une maison d'édition pour les « jeunes » auteurs

L’éditeur Réjean Roy a été touché dès la première lecture du manuscrit de Gérard Léger, qui faisait originalement près de 600 pages.

J’ai été agréablement surpris par l’imagination débordante de ce jeune homme de 90 ans. [...] Au niveau de l’intrigue, des rebondissements, de son imaginaire, c’est hallucinant ce qu’il propose. J’ai eu la piqûre et j’ai eu envie de permettre à monsieur Léger de réaliser son rêve qui était de publier avant de mourir.

Une citation de :Réjean Roy

Monsieur Roy, à la tête des Éditions de l’étoile de mer, dit publier beaucoup d’auteurs acadiens, mais en particulier ce qu’il appelle de « jeunes » auteurs, soit des personnes qui n’ont jamais écrit auparavant, mais qui rêvent de le faire.

Je publie des personnes âgées, des personnes ayant un handicap… J’ai déjà publié quelqu’un qui fait de la dystrophie musculaire ou encore une personne aveugle, ajoute Réjean Roy.

Réjean Roy tient à souligner la résilience de M. Léger, qui a eu le courage de se lancer dans une nouvelle aventure malgré son âge avancé. Alors que plusieurs gens accrochent leurs patins à 65 ans, lui relève un nouveau défi. Il se lance, et je le trouve remarquable, précise-t-il.

La suite des choses s’annonce tout aussi emballante pour Gérard Léger. D’autres sorties des prochains tomes de la série des Enfants de la mer sont déjà prévues pour l’année prochaine, jusqu’à épuisement de ce qui est écrit à date, conclut l’auteur en riant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !