•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prolongation pour Brandt Construction afin de nettoyer l'ancien site du CNIB à Regina

Un panneau sur lequel est écrit le mot danger sur un site de construction au parc Wascana, à Regina.

En décembre, la vérificatrice provinciale a découvert que la CCP n'avait pas documenté la conformité du projet CNIB-Brandt aux règles du parc.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Ville de Regina donne à Brandt Construction jusqu'à la fin du mois de juin pour nettoyer le site de l'ancien bâtiment de la Fondation de l'Institut national canadien pour les aveugles (CNIB) dans le parc Wascana. Celui-ci devra être remis dans un « état utilisable », a déclaré la Commission de la capitale provinciale (CCP).

Le site est actuellement une zone d'excavation à ciel ouvert.

Le permis devait expirer le 1er juin 2021, mais la Ville a accordé une prolongation de 30 jours à Brandt pour nettoyer le terrain. 

La CCP n'a pas indiqué ce qui se passerait si le site n’est pas remis en état à la fin du mois.

La mairesse de Regina, Sandra Masters, affirme que la responsabilité finale revient à cette dernière.

La Ville n'est pas impliquée dans le nettoyage.

Une citation de :Sandra Masters, mairesse de Regina

La CCP affirme que le nettoyage du site n'a pas d'incidence sur la réalisation du projet du CNIB.

Brandt Construction devait construire un immeuble de quatre étages d'une superficie de 7153 mètres carrés à l’emplacement de l’ancien édifice du CNIB, mais le projet a été interrompu en mars dernier à la suite de critiques.

Un règlement du parc stipule que tout projet de développement doit être conforme aux cinq piliers décrits dans le plan directeur du parc : l'éducation, la culture, l'environnement, les loisirs et la présence de l'Assemblée législative dans le parc.

En décembre, la vérificatrice provinciale Judy Ferguson a découvert que la CCP n'avait pas documenté la conformité du projet CNIB-Brandt aux règlements du parc. Elle a également indiqué que le processus de consultation publique était insuffisant.

Avec les informations d'Adam Hunter et Geoff Leo

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !