•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’auteur de la tuerie de Portapique se serait arrêté dans une station-service d'Elmsdale

Cinq voitures du corps policier cernent la station-service.

Des agents de la Gendarmerie royale du Canada ont abattu dans une station-service à Enfield, le 19 avril 2020, l'homme qui venait de tuer 22 personnes en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC/Eric Woolliscroft

Radio-Canada

L’homme qui a tué 22 personnes en Nouvelle-Écosse en avril 2020 se serait arrêté pour mettre de l’essence dans une station-service d’Elmsdale avant se rendre au Big Stop d’Irving et d’être abattu par un policier de la GRC, selon une vidéo récemment mise en ligne.

Plus tôt cette semaine, le magazine Frank a mis en ligne une vidéo dans laquelle on voit l’auteur de la fusillade essayer de mettre de l’essence dans une Mazda grise dans un Petro-Canada d’Elmsdale, près d’une sortie de l’autoroute 102 qui mène à Halifax. La voiture était celle d’une de ses victimes.

Il semble vouloir mettre de l’essence avant de changer de pompe. Un policier de la GRC se sert de la pompe de l’autre côté de la première pompe.

L’auteur de la fusillade va finalement se rendre au Big Stop d’Irving à Enfield, sept kilomètres plus loin, où il sera abattu par un policier de la GRC.

Cette vidéo a été obtenue par le journaliste pigiste Paul Palango pour le magazine, mais Radio-Canada et CBC ne connaissent pas l’auteur de la vidéo.

Un policier en noir se rue vers un groupe de policiers en vêtements militaires attroupés.

Les derniers instants de la traque du suspect, le 19 avril 2020 à une station-service d'Enfield, en Nouvelle-Écosse.

Photo : La Presse canadienne / Tim Krochak

La GRC ne parle jamais de cette station-service dans ses communications officielles et elle a refusé de commenter l’affaire en raison de poursuites et de l’enquête publique en cours.

La station-service n’est pas non plus citée dans un rapport de l’Équipe d'intervention en cas d'urgence de la Nouvelle-Écosse.

Le directeur de cette équipe, Felix Cacchione, a étudié cette vidéo. Il ne tire aucune conclusion autre que le fait que l’auteur de la fusillade avait retiré son uniforme de policier et conduisait la voiture de sa dernière victime.

Selon M. Cacchione, les policiers présents à la station-service d’Elmsdale ne l’ont pas reconnu. Les policiers ne semblent pas l'avoir suivi vers l'autre station-service.

Le rapport de l’Équipe d'intervention en cas d'urgence de la Nouvelle-Écosse dit même qu’il s'agit d’une coïncidence que les policiers se soient arrêtés pour mettre de l’essence au Big Stop d’Irving.

Avec les informations d'Elizabeth McMillan, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !