•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination encouragée pour tous pour empêcher la montée du variant Delta

Des gens marchent sur le trottoir à l'extérieur.  (archives)

Les épidémiologistes de la province veulent rester prudents et appellent de nouveau la population à se faire vacciner. (archives)

Photo : Francis Ferland

Radio-Canada

Depuis la mi-mai, la Saskatchewan compte 45 cas du variant Delta, identifié en Inde. La vaccination pourrait contrecarrer sa progression et ne pas ralentir les plans de réouverture de l'économie.

Les épidémiologistes de la province veulent rester prudents en appelant de nouveau la population à se faire vacciner.

Le professeur de l’Université de la Saskatchewan Nazeem Muhajarine dit que la vaccination est la solution pour sortir de la pandémie.

Ce qu'on sait c'est du virus, c'est qu'il est sournois, changeant et peut avoir de graves conséquences, explique-t-il.

Selon lui, la solution demeure de distribuer la deuxième dose de vaccin le plus rapidement possible.

L’Autorité de santé de la Saskatchewan explique que la grande majorité des cas de variants sont liés à des voyages, mais que la transmission communautaire n’est pas encore totalement écartée.

À l’heure actuelle, la majorité des cas du variant Delta se trouve à Regina et Saskatoon.

Début de la vaccination dans les écoles

L’injection de doses de vaccins dans les bras des adolescents se poursuit dans les écoles de la province, notamment dans les établissements du Conseil des écoles fransaskoises (CEF) et ceux de la Division scolaire publique de Regina.

Le calendrier dans l’ensemble du réseau du CEF a été dévoilé lundi. Son directeur général, Ronald Ajavon, a précisé que les dates variaient d’une école à l’autre.

Vendredi, ce sera le tour des élèves du pavillon Gustave-Dubois de l’École canadienne-française de Saskatoon d'être vaccinés.

Au cours de la semaine prochaine, d’autres écoles du réseau francophone emboîteront le pas.

Avec les informations de Karolina Rozwadowski

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !