•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une collaboration entre Mode + Design et Osheaga, et d’autres événements à venir cet été 

Le public observe la mannequin qui prend la pause sur la passerelle.

Une mannequin défilant avec une création inspirée des jaquettes d'hôpital par la designer Sage Paul, au Festival Mode + Design de Montréal

Photo : Radio-Canada / Sophie-Claude Miller

Radio-Canada

La Ville de Montréal a présenté mercredi sa programmation culturelle extérieure que le public pourra découvrir cet été. Un investissement de 1,925 million de dollars ainsi qu’un soutien technique seront offerts à cinq festivals, dont Mode + Design, qui innovera cette année en s’associant avec le festival Osheaga. 

Cela faisait des années qu’on en parlait avec le festival Osheaga, mais on était toujours trop occupés, explique Jean-Francois Daviau, président du Groupe Sensation Mode, qui organise chaque été le festival Mode + Design. 

Cette année, le timing [moment propice] a été favorable, ajoute-t-il. On s’est demandé : qu’est-ce qu’on crée cet été avec la pandémie?

La forme sous laquelle se concrétisera cette collaboration entre les deux festivals n’est pas encore totalement définie, car les équipes planchent encore sur la conception. 

Au départ, l’idée était d’organiser un événement commun lors du festival Mode + Design, qui se déroulera du 17 au 22 août sur la Place des Arts, à Montréal. Finalement, plusieurs rendez-vous mêlant mode, musique et danse pourraient être proposés au public pendant ces six jours. 

Une alliance inédite

On va créer une prestation inusitée et un précédent international, indique Jean-Francois Daviau. 

À sa connaissance, il n’existe pas d’autre événement semblable ailleurs dans le monde. Pourtant, quand on regarde les mouvements hip-hop ou hippie, on voit que la mode et la musique sont des univers qui cohabitent à travers les époques, dit-il. 

Si la mode et la musique ont beaucoup en commun, leurs langages sont différents. 

En musique, on est sur scène devant un large auditoire. En mode, on est plus dans la proximité. Arrimer les deux est d’une complexité intéressante.

Une citation de :Jean-François Daviau, président du Groupe Sensation Mode

Une année particulièrement difficile pour la mode

L’objectif est de réunir des artistes d'ici ainsi que créateurs et des créatrices de mode de la province, mais aussi de soutenir deux milieux qui ont souffert de la pandémie. 

Entre la difficulté d’avoir accès aux matières premières pour confectionner des habits et le fait que les gens, confinés à la maison, ont acheté moins de vêtements, le contexte a été dur pendant la pandémie, explique Jean-Francois Daviau.

Si tous les festivaliers en profitent pour encourager nos créateurs et nos marques, ce serait une réussite.  

Des festivals, du cirque et de l’art contemporain cet été

Les quatre autres festivals qui bénéficieront du soutien de la Ville de Montréal sont Juste pour rire, qui se déroulera en juillet; Fierté Montréal et Présence autochtone, prévus pour le mois d’août; et le Festival international de jazz de Montréal, qui aura lieu en septembre. 

La Ville a aussi décidé d’octroyer 1 million de dollars à la TOHU, qui fera appel aux 7 Doigts de la main, au Cirque Éloize et au Cirque Alfonse pour offrir des prestations circassiennes en extérieur étalées sur six semaines.

L’organisme Art Souterrain recevra également 1 million de dollars pour convertir 30 commerces montréalais vides en espaces temporaires d’exposition et de création d’art contemporain pour des artistes de la relève et de la diversité. 

Pour relancer Montréal après la pandémie, la Ville mise aussi sur 29 projets de musique, de danse, d'humour, de théâtre, d'arts visuels ou encore de cinéma et de littérature qui verront le jour tout au long de l'été dans différents quartiers.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !