•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

86 % des 12 à 17 ans recevront le vaccin contre la COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue

Des jeunes assis dans un gymnase et tiennent leur formulaire de vaccination.

Les adolescents peuvent être vaccinés durant leurs heures de cours. Un transport est assuré par les Centres de services scolaires. (archives)

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Annie-Claude Luneau

Plus de 85 % des jeunes de 12 à 17 ans ont pris rendez-vous pour obtenir le vaccin contre la COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue. Ce taux dépasse l'objectif de 75 %.

C’est quand même extraordinaire, alors merci aux jeunes! C’est important de vous faire vacciner pour vous protéger, protéger vos amis, protéger vos parents, vos grands-parents qui sont probablement plus vulnérables, a mentionné la directrice régionale de la Santé publique Lyse Landry.

L'opération de vaccination en collaboration avec le milieu scolaire a débuté lundi dernier et se poursuit jusqu'au 18 juin.

Le directeur général du Centre de services scolaire Harricana, Yannick Roy, a salué l'implication des adolescents.

Je tiens vraiment à féliciter et à remercier nos jeunes. Encore une fois, vous nous avez démontré toute votre grande classe et vos belles valeurs. Ce qu’on me rapporte c’est que vous êtes collaboratifs, vous êtes polis, vous êtes gentils. On ne vous le dit pas assez, mais vous avez toute ma reconnaissance et on est très fiers de vous.

Une citation de :Yannick Roy, directeur général du CSSH

Difficulté à rejoindre les 18-40 ans

Les objectifs de vaccination ne sont toujours pas atteints chez les adultes de 18 à 40 ans.

La directrice régionale de la campagne de vaccination, Katia Châteauvert, indique que des plages de vaccination sans rendez-vous seront ajoutées au cours des prochaines semaines pour tenter de rejoindre ces groupes.

On a d’autres modalités de vaccination, entre autres on est allé dans certains organismes pour rejoindre des gens qui ne se déplaceraient pas nécessairement dans les centres de vaccination. On offre aussi certaines soirées où les gens pourront être vaccinés et majoritairement, on vaccine toutes les fins de semaine. On a aussi contacté les étudiants du Cégep et des centres de formation professionnelle et des centres de formation aux adultes.

La vaccination sans rendez-vous sera aussi accessible aux personnes qui souhaitent obtenir leur deuxième dose de vaccin.

Elles devront par contre se conformer au calendrier des groupes d’âge pour devancer la deuxième dose et respecter le délai de huit semaines entre la première et la deuxième dose.

Les gens qui ont reçu le vaccin de Moderna ne peuvent pas devancer leur deuxième dose pour le moment, mais la directrice de la campagne de vaccination assure que ça pourra se faire d’ici quelques jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !