•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médicament contre l'alzheimer : un expert de la FDA claque la porte

La façade de la pharmaceutique Biogen.

La pharmaceutique Biogen est située à Cambridge au Massachusetts.

Photo : Associated Press / Steven Senne

Radio-Canada

Un membre du comité d’experts de l'Agence américaine des médicaments (FDA), le neurologue David Knopman, a claqué la porte de l’agence mercredi dans la foulée de l’homologation du nouveau médicament contre l’alzheimer, rapporte CNN.

L’aducanumab, commercialisé sous le nom d’Aduhelm, est produit par l'entreprise pharmaceutique Biogen. Il a été homologué malgré les objections du comité d’experts consultatif sur les médicaments. C'est la première fois en près de 20 ans qu'un médicament contre l'alzheimer est approuvé par la FDA.

M. Knopman soutient avoir démissionné du comité en signe de protestation.

J'ai démissionné du comité PCNS parce que si on me demandait un jour de faire partie d'un futur panel, je n'aurais pas voulu être traité de la manière irrespectueuse dont les conseillers externes de l’Aduhelm ont été traités, a-t-il déclaré par courriel.

Un médicament inefficace

Le comité d’experts de la FDA a déclaré qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves pour soutenir l'approbation du médicament administré par perfusion.

Les essais cliniques effectués sur l'aducanumab avaient été arrêtés en 2019 en raison de l’inefficacité du médicament. Le fabricant a toutefois réanalysé les données pour conclure qu'elles montraient que certains patients ayant reçu des doses élevées du médicament ne s'étaient pas améliorés, mais qu’ils avaient montré un taux de déclin plus lent que d'autres patients.

Le Washington Post a été le premier média à rapporter la démission de M. Knopman.

Bien que la FDA ne soit pas liée par les avis de ses comités, elle les suit généralement. La décision d'approuver le médicament s’avérait ainsi inhabituelle et controversée. Les partisans de l'approbation soutiennent que le besoin était désespéré, tandis que les opposants affirment que le médicament, dont le prix est de 56 000 $ par an, rapportera des milliards à Biogen sans pour autant aider les patients.

Quel rôle pour l'amyloïde?

L'aducanumab est un anticorps monoclonal conçu pour extraire du cerveau une substance appelée amyloïde. Cette dernière obstrue le cerveau et constitue l'une des caractéristiques de la maladie d'Alzheimer. Les spécialistes de la maladie d'Alzheimer ne s'entendent toutefois pas à savoir si l’amyloïde est une cause ou un symptôme de la maladie.

L'autorisation du médicament est valable pour les patients souffrant d'une déficience cognitive légère, c'est-à-dire d'une perte de mémoire et d'une perte de clarté de pensée qui évolue souvent vers la démence.

La FDA n'avait pas approuvé de nouvelle thérapie pour la maladie d'Alzheimer depuis 2003. Il n'existe pas de traitement curatif pour cette maladie. Les traitements existants peuvent simplement ralentir sa progression, mais aucun n'est efficace à long terme.

L'Association américaine de l’alzheimer estime que plus de 6 millions d'Américains sont atteints de démence liée à cette maladie.

Avec les informations de CNN

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !