•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Québec lance un nouveau réseau de musées, les Espaces bleus

La maison mère sera située au Séminaire de Québec.

La maison mère sera située au Séminaire de Québec.

Photo : Source: Gouvernement du Québec

Le gouvernement du Québec lance, au coût de 259 millions $, un nouveau réseau de musées à travers la province. Les musées, appelés Espaces bleus, seront présents dans chaque région et auront pour mission de faire connaître l’histoire, les particularités et les héros de chacune des 17 régions du Québec.

La maison mère du réseau muséal Espace bleu sera située au Séminaire de Québec.

La maison mère du réseau muséal Espace bleu sera située au Séminaire de Québec.

Photo : Source: Gouvernement du Québec

Maison mère au Séminaire

La tête de ce réseau sera située au Séminaire de Québec. Les cinq étages seront réaménagés pour y présenter des expositions, permanentes ou temporaires.

Le premier ministre du Québec, François Legault, en a fait l’annonce sur place.

Le Musée de la civilisation s’est vu confier la mission de créer les expositions de chacun des musées qui composeront le réseau.

L’une des missions fondamentales du Musée est de faire connaître l’histoire du Québec en mettant au cœur de son approche l’être humain. Pour ce nouveau concept, on va encore plus loin en plaçant au centre du propos les caractéristiques, les sentiments et les valeurs qui inspirent la société québécoise, affirme le président-directeur général du Musée de la civilisation, Stéphan La Roche.

Esquisse d'une salle d'exposition.

Esquisse d'une salle d'exposition

Photo : Source: Gouvernement du Québec

Saveurs régionales

Chaque musée mettra en vedette les artistes, les sportifs, les modèles de réussites en affaires, l’histoire, les paysages et les particularités de sa région.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, par exemple, c'est certain qu'on va parler de nos réussites dans l'aluminium, dans le secteur forestier. C'est pour ça qu'on a commencé à développer cette région-là, illustre le premier ministre du Québec, François Legault.

On trouvera dans chaque Espace bleu une exposition permanente, une exposition temporaire et un espace multifonctionnel où des artistes pourront se produire.

Esquisse d'une salle d'exposition.

Esquisse d'une salle d'exposition

Photo : Source: Gouvernement du Québec

Chaque musée aura un café où la gastronomie et les produits locaux seront mis en valeur.

Je veux qu'il y en ait pour tout le monde, les plus vieux, mais aussi les plus jeunes, que ce soit interactif. Je ne veux pas que ce soit de l'ennuyeux ou du poussiéreux. Il faut rejoindre l'ensemble des Québécois et pas juste une petite élite, ajoute François Legault.

Maison des sciences

La maison mère de Québec sera deux fois plus grande que les autres Espaces bleus. Près de 50 millions $ seront investis pour son aménagement. À terme, elle aura un budget de fonctionnement annuel de 4,4 millions $.

Autre particularité, l'Espace bleu du Séminaire de Québec abritera une maison des sciences, un projet que le maire de Québec, Régis Labeaume, souhaite voir depuis longtemps dans la capitale.

Quel projet fantastique. On y travaille depuis plus de trois ans et c'est remarquable pour la ville de Québec. Il y aura un défilé d'autobus scolaires à l'année longue. On souhaite préparer une relève scientifique au Québec, lance-t-il.

Offre complémentaire

La ministre de la Culture, Nathalie Roy, assure que le réseau des Espaces bleus sera complémentaire et développé en partenariat avec les autres musées régionaux. Il permettra notamment de mettre en valeur l’immense réserve nationale du Musée de la civilisation.

On dit qu'à peine entre 1 % et 4 % des réserves des musées sont montrés à la population. Avec les Espaces Bleus on a décidé qu'il était plus que temps de montrer les trésors cachés de ces collections et de les faire vivre, souligne Mme Roy.

Bâtiments patrimoniaux

Comme c’est le cas à Québec, le gouvernement souhaite autant que possible que les Espaces bleus soient aménagés dans des édifices patrimoniaux. Les lieux où seront situés les autres Espaces bleus ne sont pas encore déterminés, ni leur date d’ouverture.

Nous allons sélectionner des bâtiments patrimoniaux pour y aménager les Espaces Bleus et en faire des lieux d'une très grande beauté. Ça va non seulement permettre de protéger certains de nos bâtiments, mais ça va aussi envoyer un signal fort en faveur de la protection de notre patrimoine, ajoute Nathalie Roy.

Attiser la fierté

À terme, François Legault se dit convaincu que ce réseau de musées va stimuler l’économie québécoise, attirer les touristes et rendre les Québécois encore plus fiers de leur histoire.

La fierté, c'est un moteur qui est puissant. Puissant pour les individus, puissant pour les nations. Je suis fier d'être Québécois, fier de notre langue, de notre culture, de notre histoire, affirme-t-il.

Le choix du Séminaire de Québec comme maison mère était tout naturel, selon le gouvernement Legault, puisque Québec est le siège de la Nouvelle-France. C’est aussi dans cet immeuble qu’est née l’Université Laval, en 1852, et qu’on a aménagé le premier musée au Canada.

L’ouverture du musée de Québec devrait avoir lieu à l’automne 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !