•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux tronçons de la route 138 devraient être achevés en 2025

La carte des tronçons de route 138 sur la Côte-Nord où des travaux auront lieu.

Le ministère des Transports lancera les travaux préparatoires au prolongement de la route 138 à l'été 2021.

Photo : Crédit: Ministère des Transports du Québec

Radio-Canada

Longuement attendu par les communautés locales, le projet de prolongement de la route 138 a maintenant un échéancier : le ministre des Transports du Québec François Bonnardel a révélé, en conférence de presse jeudi, que deux premiers tronçons seront finalisés en 2025.

Alors que des travaux préparatoires avaient déjà débuté sur l'ensemble du tracé, on sait désormais que les routes qui relient Kegaska à Unamen Shipu et Tête-à-la-Baleine à La Tabatière seront en construction dès cet été.

Cet après-midi, c'est un peu le signal de départ pour tous les habitants de la Côte-Nord, a déclaré M. Bonnardel, aux côtés des ministres fédéraux et des leaders des communautés autochtones.

Sur cette route de 400 km de long, où il y a eu des petites portions qui ont été faites dans les dernières années, aujourd'hui, on annonce deux étapes importantes qui tombent en réalisation et deux étapes qui sont à l'étude pour être capables de donner, dans les prochaines années, une route complète, a-t-il précisé.

Deux premiers tronçons avant 2025 : l'échéancier

De Kegaska à Unamen Shipu (La Romaine)

  • Phase 1 : entre l'aéroport d'Unamen Shipu et la rivière Washicoutai. La construction de la route débute cet été.
  • Phase 2 : entre la rivière Washicoutai et la rivière Musquaro. Les travaux débutent l'an prochain pour se terminer en 2025.
  • Phase 3 : entre la rivière Musquaro et Kegaska. Les travaux débutent l'an prochain pour se terminer en 2025.

Entre Tête-à-la-Baleine à La Tabatière

  • Les travaux débutent l'été prochain pour se terminer en 2025.

Les tronçons entre Unamen Shipu et Tête-à-la-Baleine ainsi qu'entre La Tabatière et Vieux-Fort demeurent à l'étude.

La réalisation des tronçons situés entre Kegaska et Unamen Shipu ainsi qu'entre Tête-à-la-Baleine et La Tabatière représente un investissement de 695,5 millions de dollars, soit 285,6 millions de dollars provenant du ministère des Transports, 225,1 millions de dollars de la Société du Plan Nord et 184,8 millions de dollars du gouvernement du Canada.

Le gouvernement fédéral avait annoncé sa contribution au projet en décembre dernier.

En collaboration avec les communautés autochtones

Les leaders autochtones, soit du Conseil des Innus d'Unamen Shipu, le Conseil de la Première Nation des Innus de Nutashkuan et de la communauté de Pakua Shipi, font partie des discussions avec les autorités provinciales et fédérales dans ce dossier.

En plus de consolider le réseau routier, le projet permettra le développement de compétences des membres de la communauté, affirme le ministre Ian Lafrenière, responsable provincial des Affaires autochtones.

Les ententes avec ces communautés comprennent l'embauche de main-d'œuvre autochtone en ce qui concerne le prolongement de la route entre Kegaska et Unamen Shipu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !