•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseil municipal de Dryden analyse le remplacement de son service de police

Un édifice municipal.

Le poste de la police municipale de Dryden.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Radio-Canada

Les conseillers municipaux de Dryden, dans le Nord-ouest, se penchent sur la possibilité de remplacer leur police municipale par un détachement de la Police provinciale de l'Ontario.

Le conseil municipal a reçu lundi soir un rapport du cabinet comptable MNP, qui a été embauché par la ville pour établir une comparaison des coûts et des avantages globaux des deux forces de police.

Lorsque vous regardez les deux modèles, ils utilisent des méthodes différentes pour déterminer le nombre d'agents requis, affirme le maire Greg Wilson, notant que le modèle de la Police provinciale de l'Ontario compte plus d'agents travaillant à Dryden.

Cependant, le détachement de Dryden couvre également les communautés environnantes, sans aucune garantie que les agents seraient toujours dans les limites de la ville.

Le rapport du cabinet comptable souligne une augmentation du taux de criminalité à Dryden, ainsi que des crimes graves, au cours des dernières années.

Il indique que le service de police de Dryden a répondu à environ 8 300 appels de service en 2019.

Le coût est très important pour nous, mais ce n'est pas seulement le coût. C'est la valeur que nous obtenons pour le coût, a indiqué le maire.

Le maire de Dryden, Greg Wilson.

Le maire de Dryden, Greg Wilson, souligne que les conseillers municipaux doivent peser plusieurs éléments dans leur décision de remplacer ou non la police municipale.

Photo : CBC / Jeff Walters

Le rapport indique que les indemnités de départ coûteraient environ 2 millions de dollars en cas de changement de corps de police.

Le document souligne aussi que Dryden paie un montant plus élevé pour les services de police par propriété que Kenora et Fort Frances.

Un dossier récurrent depuis quelques années

C'est la deuxième fois en trois ans que les conseillers municipaux de Dryden reçoivent une proposition de coûts de la Police provinciale de l'Ontario.

La proposition précédente a été rejetée en raison de préoccupations concernant les coûts d'investissement initiaux couverts par la municipalité.

Des véhicules de la police provinciale

La police provinciale de l'Ontario est présente partout dans le nord-ouest de la province.

Photo : Radio-Canada / CBC News

Auparavant, ces coûts étaient d'environ 5 millions de dollars. Maintenant le montant est d'environ 6,4 millions de dollars.

Cela peut devenir un sujet émotif si vous ne vous en tenez pas aux faits. Vous pouvez laisser les émotions gouverner votre prise de décision, affirme le maire.

Lors du processus précédent, la consultation publique a montré que plusieurs personnes dans la communauté étaient en faveur du maintien de la force municipale.

Le service de police de Dryden fera une présentation au conseil le 14 juin et une réunion publique est prévue le 24 juin.

Le conseil municipal de Dryden a jusqu'en novembre pour décider s'il fera la transition vers la police provinciale.

La Ville de Dryden est la seule municipalité dans le Nord-Ouest de l'Ontario, avec comme exception Thunder Bay, à avoir sa propre police municipale.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !