•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Capitale-Nationale, destination vacances préférée des Québécois cet été

La ville de Québec vue d'un paquebot sur le Saint-Laurent.

La ville de Québec vue d'un paquebot sur le Saint-Laurent

Photo : Carl Tremblay

Les Québécois seront beaucoup plus nombreux cette année, par rapport à l’an dernier, à prendre des vacances estivales. Plus de la moitié des vacanciers prévoient voyager au Québec et la région de la Capitale-Nationale figure en tête de liste des destinations prisées.

Ces données proviennent du sondage annuel sur les intentions de vacances de CAA-Québec.

Selon les résultats, 83 % des Québécois vont rester au Québec. Si près du tiers affirment vouloir demeurer à la maison, 54 % profiteront de la belle saison pour sillonner les routes du Québec. Une hausse de 8 % par rapport à 2020.

Le Vieux-Québec.

Le Vieux-Québec

Photo : Radio-Canada / Sebastien Vachon

Contrairement à l'année dernière, où il y avait beaucoup d'incertitudes entourant la pandémie, les gens cette année ont un peu plus d'expérience. Ils se sont dit qu'ils allaient prendre des vacances à 62 %. C'est une belle augmentation de 12 % par rapport à l’an passé, affirme la porte-parole de CAA-Québec, Andrée-Ann Déry.

L’an dernier, une bonne proportion des Québécois avaient choisi la Gaspésie, au point où les résidents et les élus locaux ont déploré les effets néfastes et la pollution occasionnés par les touristes.

Des gens se promènent dans une rue du Vieux-Québec.

Des gens se promènent dans une rue du Vieux-Québec.

Photo : Getty Images / Benedek

La Capitale-Nationale domine

Cette fois, les voyageurs optent dans l’ordre pour la région de la Capitale-Nationale (23 %), le Saguenay– Lac-Saint-Jean (16 %), l’Estrie (15 %), les Laurentides (14 %) et la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (14 %)

En septième position dans les intentions, la Côte-Nord suscite un intérêt à la hausse (11 %) par rapport à 2019 (4 %).

L'année passée, il y a eu au-dessus de 600 000 visiteurs en Gaspésie. Peut-être que certains ont décidé d'aller voir ce qui se passait ailleurs. La Capitale-Nationale a beaucoup d’activités à offrir. Dans Charlevoix, il y a la nature, les montagnes, il y a le fleuve. La Capitale-Nationale a aussi développé une belle stratégie, entre autres avec les certificats cadeaux, explique Andrée-Ann Déry.

Le fleuve Saint-Laurent et le Massif de Charlevoix.

Le fleuve Saint-Laurent et le Massif de Charlevoix

Photo : iStock / Nouk

Camping en hausse

Le camping semble avoir la cote. Il est le choix de 24 % des voyageurs, comparativement à 18 % en 2019. 

Les hôtels, motels, auberges et gîtes perdent en popularité selon les données du sondage. Ils seront fréquentés par 21 % des voyageurs, comparativement à 38 % en 2019.

D’ailleurs, 6 % des Québécois ont fait l’achat d’une première roulotte depuis le début de la pandémie.

Des enfants font griller des guimauves au-dessus des flammes.

Un feu de camp

Photo : iStock

Voir parents et amis

Les Québécois sondés disent avoir un budget vacances moyen de 727 $ par personne.

Les effets de l’allègement des mesures sanitaires se font sentir, puisque les vacanciers comptent visiter des parents ou des amis dans une proportion de 33 %.

Des amis partagent un repas en camping.

Des amis partagent un repas en camping.

Photo : iStock / monkeybusinessimages

Au-delà des frontières bientôt

Pour le début de l’année 2022, on peut déjà entrevoir des changements dans les choix vacances des Québécois. Les réservations sont en hausse pour les destinations soleil.

Nos conseillers voyages confirment qu'il y a déjà eu des réservations pour plus tard dans l'année 2022, que ce soit pour des croisières, le Sud, Disney. Ce qui ressort, c'est que les voyageurs recherchent beaucoup la sécurité et la flexibilité des conditions de réservation, affirme Andrée-Ann Déry.

Ce sondage a été mené par la firme Léger, pour le compte de CAA-Québec, auprès de 1000 répondants représentatifs de la population du Québec, entre le 7 et le 16 mai 2021.

Avec la collaboration de Pierre-Alexandre Bolduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !