•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 590 nouveaux cas et 11 morts en Ontario

L'Ontario accélère l'administration des deuxièmes doses dans les régions particulièrement touchées par la variant Delta, sauf pour ceux qui ont eu le vaccin d'AstraZeneca comme première dose.

Une mère tient la main d'une fillette dans des escaliers à l'extérieur.

Une mère profite du beau temps avec sa fille à Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Brian Morris

Radio-Canada

Le nombre de nouvelles infections est légèrement au-dessus des 500 jeudi en Ontario, après 2 jours de suite sous cette barre.

Santé publique Ontario confirme 590 nouveaux cas et 11 décès de plus.

Contrairement à l'habitude, la région de Peel a plus d'infections que Toronto jeudi. Les deux bureaux de santé publique rapportent respectivement 130 et 114 nouveaux cas.

Parmi les autres régions les plus touchées : Waterloo (+61), Hamilton (+38) et York (+32), Niagara (+26), Ottawa (+25), Middlesex-London (+23), Durham (+21) et Porcupine (+18).

Le nombre moyen de nouveaux cas par jour en Ontario au cours de la dernière semaine est de 617, comparativement à 940 il y a une semaine.

La province doit entamer son déconfinement vendredi. Les restaurants pourront ouvrir leurs terrasses et les magasins seront autorisés à rouvrir leurs portes, mais avec des restrictions quant au nombre de clients. Par ailleurs, des rassemblements de 10 personnes seront permis à l'extérieur.

Hospitalisations

Il y a 55 hospitalisations de moins jeudi, pour un total de 516.

Le nombre de patients aux soins intensifs diminue à 450 (-16).

Il y a 291 patients sous respirateur (-23).

Il y a 939 nouvelles guérisons. Le nombre de cas actifs est de 6464 (-360).

Vaccination

L'Ontario accélère la vaccination dans les zones chaudes, citant le risque posé par le variant Delta, qui est plus contagieux.

Ainsi, à partir de lundi, les résidents des régions de Halton, Peel, Porcupine, Toronto, Waterloo, Wellington-Dufferin-Guelph et York qui ont reçu une première dose d'un vaccin à ARN (Pfizer et Moderna) en date du 9 mai pourront prendre rendez-vous pour leur seconde dose accélérée.

Pas de changement toutefois pour ceux qui ont eu une première dose d'AstraZeneca, qui doivent continuer à attendre 12 semaines entre les deux doses, même s'ils optent pour un vaccin à ARN pour leur rappel.

Pour sa part, le Dr Isaac Bogoch, qui fait partie du groupe provincial sur la distribution des vaccins, presse le gouvernement Ford d'écourter davantage cet intervalle, alors que le variant Delta est en voie de devenir prédominant dans le Grand Toronto. Une seule dose de vaccin offre une protection d'environ 30 % seulement contre le B.1.617.2.

À l'heure actuelle, plus de 73 % des adultes ontariens ont reçu au moins une dose et plus de 11 %, les deux doses nécessaires pour une pleine immunisation.

À Toronto, la santé publique a choisi de vacciner en priorité les résidents de 18 codes postaux de quartiers particulièrement à risque à Etobicoke, à North York, à East York et à Scarborough.

L'Ontario a administré 182 350 doses des vaccins contre la COVID-19 mercredi.

Il s'agit du nombre le plus élevé de doses administrées en une journée depuis le record de 190 129 doses, atteint le 21 mai.

Dépistage

Un peu plus de 31 400 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures.

Le taux de positivité des tests est de 2 % encore jeudi.

Depuis le début de la pandémie, l'Ontario a recensé 538 077 cas de COVID-19 et 8931 morts.

Avec des renseignements fournis par CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !