•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’artiste du Nouveau-Brunswick Rémi Belliveau, finaliste pour un prix prestigieux

Rémi Belliveau.

L'artiste Rémi Belliveau est en lice pour le prix Sobey pour les arts 2021,

Photo : Annie France Leclerc

Radio-Canada

L’artiste Rémi Belliveau, du Nouveau-Brunswick, fait partie des cinq finalistes au prix Sobey pour les arts 2021.

Le prix Sobey pour les arts est reconnu comme l’un des prix privés les plus généreux du monde pour les artistes visuels contemporains, selon le Musée des beaux-arts du Canada.

Les cinq finalistes reçoivent une bourse de 25 000 $ et leurs oeuvres seront mises en valeur au Musée des beaux-arts lors d’une exposition qui aura lieu du 8 octobre 2021 au 20 février 2022.

Rémi Belliveau peine à croire sa chance. C’est non seulement une belle visibilité en tant qu’artiste, mais c’est aussi une façon de mettre l’art acadien de l’avant.

Des statues d'Évangéline empilées.

L'oeuvre Souvenirs de Grand-Pré, de Rémi Belliveau

Photo : Rémi Belliveau

Ce sont des idées qui me croisaient l'esprit. Je me donnais la permission de penser à ces choses-là en me disant peut-être qu'un jour j'aurais une expo au Musée des beaux-arts du Canada. Mario Doucette a exposé là. Il y a d’autres Acadiens qui l'ont fait. Pour moi, c’était quelque chose qui allait se passer dans les prochains 15 ans, ça n’allait pas être tout de suite, affirme Rémi Belliveau.

Six photos d'Évangéline assise. Certains des portraits sont des hommes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'oeuvre Jeune femme assise portant une cape évoque les cartes de visite du XIXe siècle, un des supports par lesquels les peintures de l’artiste écossais Thomas Faed ont été diffusées parmi les classes moyennes et aristocratiques.

Photo : Rémi Belliveau

Ça m’emballe beaucoup. J’ai vraiment, vraiment, hâte. J’espère que ça puisse rayonner sur toute la communauté, parce que je veux réclamer ce prix-là pour l’Acadie au complet, toute la communauté artistique. J’aimerais voir plus d’artistes de chez nous exposer dans de grandes institutions comme ça. J’espère que ça peut peut-être ouvrir des portes pour d’autres gens, ajoute-t-iel.

Iel est un pronom neutre inclusif. Il s’utilise en français à la place de il ou de elle, soit pour désigner une personne dont on ne connaît pas le genre, soit pour désigner une personne non binaire (qui ne se considère ni comme un homme ni comme une femme).

Les autres finalistes, provenant d’autres régions du pays, sont les artistes Gabi Dao, Laakkuluk Williamson Bathory, Rajni Perera et Lorna Bauer.

Ces cinq artistes finalistes représentent toutes les régions du Canada ainsi que la force et l’avenir de l’art contemporain, affirme la directrice générale du Musée des beaux-arts du Canada, Sasha Suda, citée dans un communiqué.

Le prix Sobey pour les arts 2021, qui est doté d'une bourse de 100 000 $, sera remis cet automne.

Avec les renseignements de Camille Bourdeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !