•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'éclipse vue du Nouveau-Brunswick

Une éclipse annulaire partielle du Soleil au-dessus d'un pont.

Le photographe Jérome Luc Paulin a capté cette photo de l'éclipse au-dessus du pont de Shippagan jeudi matin.

Photo : Gracieuseté/Jérome Luc Paulin

Il y avait tout un spectacle dans le ciel jeudi matin. Plusieurs amateurs d’astronomie du Nouveau-Brunswick se sont levés tôt pour capturer des images de l'éclipse annulaire partielle du Soleil.

Lors d’une éclipse annulaire, la Lune se trouve plus près du Soleil. Ainsi, la Lune semble plus petite que le Soleil de notre point de vue. Un anneau de Soleil est visible autour de la Lune. L’éclipse était aussi partielle parce que la Lune et le Soleil n’étaient pas parfaitement alignés.

Au Nouveau-Brunswick, l’éclipse était à son maximum à 6 h 36, heure locale. Annie LeBouthillier, de Dieppe, est sortie du lit un peu plus tôt pour photographier le spectacle.

Un montage de toutes les étapes de l'éclipse.

Annie LeBouthillier de Dieppe a capté chaque étape de l'éclipse jeudi matin.

Photo : Gracieuseté/Annie LeBouthillier

Je suis passionnée de la nature et surtout d’un phénomène astronomique comme ça. Le dernier était en 1930. Je me lève à 7 h 30, donc pourquoi pas me lever une heure plus tôt pour avoir ce spectacle incroyable, a confié Mme LeBouthillier.

Il était impossible de capter l’éclipse sans avoir le matériel nécessaire. Annie LeBouthiller précise que même avec un appareil professionnel, des filtres polarisant spéciaux sont nécessaires pour être en mesure de bien voir l'événement, ce que l’Acadienne avait sous la main.

Je suis née avec ça, la passion de la photo et de la nature, précise-t-elle.

Une photo prise d'un appareil photo avec un téléphone.

Annie LeBouthillier a utilisé un filtre pour être en mesure de bien capter l'éclipse.

Photo : Gracieuseté/Annie LeBouthillier

Jérôme Luc Paulin a aussi eu l’occasion de capter l’éclipse maximum à 6 h 42 jeudi matin alors que les astres étaient alignés au-dessus du pont de Shippagan, dans la Péninsule acadienne.

J’ai toujours été attiré par les phénomènes naturels, qu’ils soient cosmiques ou météorologiques, a affirmé le photographe.

Une éclipse annulaire partielle du Soleil au-dessus d'un pont.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le photographe Jérome Luc Paulin a capté cette photo de l'éclipse au-dessus du bon de Shippagan jeudi matin.

Photo : Gracieuseté/Jérome Luc Paulin

Sa photo a été partagée à près de 200 reprises à 10 h jeudi. Le photographe professionnel n’en est pas à sa première image virale. Il se souvient entre autres d’une image d’un bateau prise à Caraquet alors qu’un orage survenait. Elle avait aussi beaucoup circulé.

Céline LeBreton ne se dit pas photographe, mais elle aimerait bien le devenir. Elle semble sur la bonne voie alors qu'elle a capturé des clichés exceptionnels à Le Goulet dans la Péninsule acadienne.

Une éclipse à travers les nuages.

Céline LeBreton a capturé ce cliché de l'éclipse jeudi matin.

Photo : Gracieuseté/Céline LeBreton

La prochaine éclipse du Soleil totale sera visible au Canada le 8 avril 2024.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !