•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le processus pour renommer le chemin John A. Macdonald à Saskatoon enclenché

Une affiche montrant le chemin John A. MacDonald à Saskatoon.

Le processus de changement de nom comprendra des actions de sensibilisation et d'engagement du public qui se dérouleront au cours des prochaines semaines.

Photo :  CBC / CHANSS LAGADEN

Radio-Canada

Le maire de Saskatoon, Charlie Clark, entamera un processus pour renommer le chemin John A. Macdonald après la demande faite par le Conseil tribal de Saskatoon jeudi. 

Un avis de motion sera déposé par le conseiller David Kirton. Des discussions commenceront lors de la réunion du comité de gouvernance et des priorités du conseil municipal du 21 juin.

Ce n'est qu'un petit pas de plus sur le long chemin de la réconciliation. Je poursuis toujours mon cheminement personnel pour comprendre comment le système des pensionnats autochtones a affecté ma famille. Nous ne pouvons pas espérer parvenir à la réconciliation sans prendre de telles mesures, a déclaré le conseiller municipal.

Le maire et le conseiller conviennent qu'il s'agit d'un moment important pour passer à l'action.

Il est temps de faire ce changement et d'honorer les vérités que les survivants des pensionnats ont partagées sur les impacts de ces écoles à travers les générations.

Une citation de :Charlie Clark, maire de Saskatoon

Suivant les directives du conseil municipal, le processus de changement de nom comprendra des actions de sensibilisation et d'engagement du public qui se dérouleront au cours des prochaines semaines.

Le président de l'Association communautaire du parc de la Confédération, Mark Mills, reconnaît également que le temps est venu de changer.

Macdonald sera toujours dans les livres d'histoire, a déclaré Mark Mills, mais les familles qui vivent dans ce quartier ne devraient pas avoir à souffrir de la douleur qu'elles ressentent en marchant ou en conduisant sur cette route tous les jours.

Chemin de la Réconciliation

Le Conseil tribal de Saskatoon a fait la demande à la Ville de renommer le chemin John A. Macdonald pour qu'il devienne le « Chemin de la Réconciliation », afin d’aider les gens à surmonter le traumatisme des pensionnats autochtones du Canada.

La proposition survient environ deux semaines après la découverte de restes de 215 enfants sur le site d’un ancien pensionnat à Kamloops, en Colombie-Britannique.

Le chef Mark Arcand pense que le changement de nom mènera à la réconciliation et à la guérison pour les nombreuses personnes qui ont enduré la douleur et la souffrance causées par les pensionnats.

Nous faisons cette demande pour les enfants qui ont perdu la vie à cause du système des pensionnats.

Une citation de :Mark Arcand, chef du Conseil tribal de Saskatoon

Le chemin John A. Macdonald porte le nom de celui qui a été le premier premier ministre du Canada. Il occupait ce poste lors de la mise en place des pensionnats qui ont arraché des milliers d’enfants autochtones à leur famille pour les assimiler à la culture canadienne. Les enfants ont été victimes de diverses formes de violences et de négligence.

Mark Arcand parlera de sa proposition lors d’une conférence de presse jeudi sur le stationnement de l’École Wâhkôtowin, qui était auparavant l’École John A. Macdonald.

Selon un communiqué de presse envoyé mercredi, Mark Arcand devrait aussi annoncer les détails d'une marche qu'il prévoit organiser.

Avec les informations de Guy Quenneville

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !