•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Frontière fermée entre l'Outaouais et Ottawa : l’opposition réclame la réouverture

Des voitures font la file en raison d'un barrage policier sur le pont du Portage.

Les barrages policiers entre Gatineau et Ottawa sont aléatoires.

Photo : Radio-Canada / Patrick Louiseize

Radio-Canada

Des voix continuent de s’élever pour réclamer que la frontière entre l’Ontario et le Québec soit ouverte à nouveau.

En entrevue à l’émission Les matins d’ici, les députés André Fortin et Joel Harden ont tous deux affirmé qu’ils exercent des pressions et demandent à leurs gouvernements respectifs de rouvrir la frontière.

Le député libéral provincial de Pontiac, André Fortin, exige que le premier ministre François Legault engage une discussion à ce sujet avec son homologue ontarien, le premier ministre Doug Ford.

Ils semblent bien s’entendre, ils sont, semble-t-il, amis, on voit leur gageure amicale sur le hockey, avance M. Fortin.

Le 1er juin, le premier ministre de l'Ontario, a honoré son pari avec François Legault et a publié une vidéo sur Twitter dans laquelle il porte un chandail du CH.

Doug Ford porte un chandail des Canadiens de Montréal

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford, a publié une vidéo sur Twitter après que le Canadien de Montréal ait éliminé les Maple Leafs de Toronto en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Photo : twitter/@fordnation

Mais là, il y a un enjeu sérieux devant eux, pour lequel ils doivent se parler, poursuit-il. On a besoin qu’ils travaillent ensemble. On sait que les enjeux sont importants au niveau économique dans la région, ça mérite une collaboration de la part des deux ordres de gouvernement.

M. Fortin déplore le fait que c’est la seule restriction dans le contexte de la pandémie, sur laquelle les gouvernements n’ont encore donné aucune précision.

Même son de cloche de l’autre côté de la rivière des Outaouais. Joel Harden, député néo-démocrate provincial pour Ottawa-Centre, croit que la frontière devrait être ouverte à nouveau le 11 juin, en même temps que la première étape du plan ontarien de réouverture de l'économie.

Joel Harden, député du NPD.

Le député néo-démocrate ontarien Joel Harden.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

C’est toujours difficile de comprendre si nos amis de Toronto connaissent la réalité d’Ottawa-Gatineau, soutient-il. La mentalité provinciale, c'est une mentalité de Toronto. Il y a des besoins énormes à Toronto, mais ici à Ottawa, on a de bonnes nouvelles, avec seulement 1 cas hier, on a la preuve que la pandémie a diminué et on est prêt, je crois, pour l’ouverture.

En bonne posture pour la réouverture?

Mercredi, le maire d’Ottawa Jim Watson a réitéré que la région se trouve en bonne posture relativement à la propagation de la COVID-19.

Le maire Watson, a demandé à plusieurs reprises la levée des restrictions frontalières, affirmant qu'elles avaient un impact sur les ressources policières et n'avaient jamais de sens compte tenu de la nature intégrée de la région de la capitale nationale.

Nous allons ouvrir nos terrasses et notre capacité dans les commerces de détail et d'autres libertés, cela n'a tout simplement aucun sens d'avoir [la frontière] verrouillé des deux côtés, a déclaré le maire Watson à CBC.

J'espère que le premier ministre de l'Ontario reconnaîtra que nous sommes une seule union économique.

Une citation de :Jim Watson, maire d’Ottawa

En point de presse mercredi, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais a noté que les indicateurs de santé des deux côtés de la rivière des Outaouais vont dans la bonne direction pour la réouverture de la frontière.

Si la situation continue de s'améliorer, je m'attends à ce que nous voyions des changements plus tôt que tard , a déclaré la Dre Brigitte Pinard, directrice par intérim de la santé publique du CISSS de l'Outaouais.

De son côté, le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, a refusé de commenter, affirmant que les ordonnances de santé publique dépassent ses pouvoirs. Depuis le début des restrictions frontalières, le maire de Gatineau a soutenu les décisions des gouvernements provinciaux.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !