•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de vaccination, pas de lit dans les résidences de l'Université de Toronto

Une jeune femme reçoit une injection au bras.

Séance de vaccination sur le campus de l'Université de Toronto à Mississauga le 6 mai

Photo : La Presse canadienne / Tijana Martin

Radio-Canada

L'Université de Toronto exige que les étudiants qui logeront dans ses résidences à l'automne aient reçu au moins leur première dose de vaccin contre la COVID-19.

L'établissement post-secondaire précise que les étudiants devraient avoir reçu cette dose initiale au moins 14 jours avant la rentrée.

Ceux qui n'auront pas été vaccinés auront deux semaines pour le faire, ajoute la direction.

Cette directive doit aussi s'appliquer aux résidences des campus de l'Université de Toronto à Mississauga et à Scarborough.

L'Université promet d'organiser des séances d'immunisation à l'automne pour les étudiants qui ont besoin d'une première dose ou de leur rappel, si la santé publique a suffisamment de doses à ce moment-là.

La vice-rectrice Sandy Welsh affirme que la vaccination est nécessaire, parce que les étudiants sont fréquemment en contact les uns avec les autres en résidence.

Cette exigence, qui a été approuvée par les autorités locales de santé publique, nous permettra d'offrir à nos étudiants l'expérience [positive] en résidence à laquelle ils s'attendent, dit-elle.

D'autres mesures de prévention des infections, telles que le port du masque, pourraient être imposées, ajoute-t-elle, selon les recommandations de la santé publique.

Avec des renseignements fournis par CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !