•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une éclipse partielle réjouit les lève-tôt de l'est du pays

Le Soleil se lève sur le Saint-Laurent tandis que la Lune en cache une partie.

Une éclipse annulaire partielle du Soleil, c'est-à-dire que la Lune a caché une partie du Soleil, a eu lieu jeudi matin en Amérique du Nord.

Photo : Radio-Canada / Daniel Thomas

Radio-Canada

Si jamais vous l'avez raté, vous devrez attendre jusqu'en avril 2024 pour observer un phénomène similaire. Les lève-tôt de l’est et du centre du pays ont pour leur part pu profiter de l'éclipse solaire partielle de ce matin.

Le phénomène dans sa totalité était visible depuis un corridor de plus de 500 kilomètres de large, s’étirant du Grand Nord canadien jusqu’en Sibérie en passant par le pôle Nord.

Hors de cette bande, dans les zones les plus populeuses du pays, des curieux ont tout de même pu voir le phénomène, mais de manière partielle.

Un croissant de soleil dans les nuages.

La Lune cachait partiellement le Soleil à son lever jeudi matin.

Photo : Radio-Canada / Daniel Thomas

S'immisçant entre la Terre et le Soleil, la Lune a caché une portion de ce dernier, le transformant en un croissant lumineux à son lever.

Des rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes du Québec et de l'Ontario. À Montréal et les environs, le phénomène était observable entre 5 h et 6 h 40.

Une femme protège ses yeux avec des lunettes spéciales pour observer l'éclipse près du stade.

Des Montréalais se sont réunis au stade olympique jeudi matin pour observer l'éclipse.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Letendre

C'est un événement qui est quand même assez rare, a souligné un astronome amateur à Montréal tôt ce matin. Ç'a valu la peine de se lever assez tôt pour observer ça, a-t-il indiqué, l'air satisfait.

La prochaine éclipse totale du Soleil se produira le 8 avril 2024.

Un croissant de Soleil au-dessus de Montréal.

La Lune cache une partie du Soleil, le 10 juin 2021.

Photo : Radio-Canada / Francis Riviere

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !