•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Lions, le nom choisi pour le club de l'ECHL à Trois-Rivières

Les deux hommes qui tiennent le drapeau de l'équipe des Lions.

Le président et chef de la direction du nouveau club de l'ECHL de Trois-Rivières, Mark Weightman (à droite), et le vice-président et directeur général de la formation, Marc-André Bergeron (à gauche), au dévoilement du nom et du logo de l'équipe.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Roberge

Radio-Canada

La nouvelle équipe professionnelle de Trois-Rivières s'appellera les Lions. Le club en a fait l'annonce jeudi.

Le nom de la nouvelle formation fait référence à la seule autre équipe de hockey professionnel ayant représenté Trois-Rivières, jusque dans les années 1950, indique le club de hockey.

Le logo rappelle quant à lui la forme d'une fleur de lys pour souligner l'identité fièrement québécoise de l'équipe, affirme l'organisation. Avec le gris du lion, le club de hockey souhaite rappeler l'importance du métal dans l'histoire de Trois-Rivières, en référence aux Forges du Saint-Maurice.

Un logo de lion.

Dans la vidéo dévoilée jeudi, l'équipe de hockey de l'ECHL à Trois-Rivières a dévoilé le logo de la formation.

Photo : Les Lions de Trois-Rivières

La moustache du lion vient représenter [Sieur de] Laviolette, notre histoire, notre passé, a expliqué le directeur général de l'équipe, Marc-André Bergeron.

On veut être le club de la ECHL du Québec et non pas seulement de la région de Trois-Rivières et de la Mauricie. Nous voulons aussi avoir une équipe très québécoise sur la glace.

Une citation de :Mark Weightman, président et chef de la direction des Lions

Le logo a majoritairement été conçu par les employés de Deacon Sports and Entertainment, l’entreprise du propriétaire de l’équipe, Dean McDonald.

La direction avait sollicité l’aide du public pour trouver le nom. Un comité avait ensuite retenu huit choix. Ils ont été présentés aux citoyens, qui ont pu voter pour leur préférence. Les autres choix étaient : le Flambeau, la Forge ou les Forgerons, le Club de Hockey de Trois-Rivières, les Riverains, les Saints, les Tritons et le 1634.

On a été surpris et contents de voir à quel point les gens ont réagi avec des suggestions, des commentaires et des échanges sur les médias sociaux à propos de ce qu'ils aimaient et n’aimaient pas, a souligné Mark Weightman lors de la conférence de presse jeudi.

Uniforme et entraîneur-chef : des annonces à venir

Le chandail de match officiel de l'équipe devrait être dévoilé au cours des prochaines semaines. Ses couleurs prédominantes seront le bleu et le gris, mais on y retrouvera aussi une touche de blanc et de rouge.

Les joueurs devraient être mis sous contrat au plus tard en juillet. Marc-André Bergeron serait sur le point de s'entendre avec son futur entraîneur-chef. Il s'est dit optimiste d'en faire l'annonce dès la semaine prochaine.

Marc-André Bergeron devant le Colisée avec une casquette dans les mains qui a un lion dessus.

Le directeur général du nouveau club de hockey de l'ECHL à Trois-Rivières, Marc-André Bergeron, arbore les vêtements et accessoires de la nouvelle équipe, qui s'appellera les Lions et qui sera affiliée aux Canadiens de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Roberge

Comme l'équipe est affiliée aux Canadiens de Montréal, certains jeunes joueurs de l'organisation montréalaise pourraient s'y retrouver.

Des billets à partir de 15,75 $

La nouvelle équipe de la ligue ECHL jouera au nouveau Colisée de Trois-Rivières.

La saison débutera le 21 octobre. Les joueurs affronteront d'abord, à domicile, les champions de la saison 2019, les Growlers de Terre-Neuve. En tout, 36 matchs seront disputés à Trois-Rivières et 36 autres sur la route.

Les billets pour assister à un match seront vendus à partir de 15,75 $, taxes non incluses.

La formation jouera au sein de la Division nord de l'Association de l’Est en compagnie des Growlers de Terre-Neuve (Maple Leafs), des Mariners du Maine (Rangers), des Royals de Reading (Flyers), du Thunder d’Adirondack (Devils) et des Railers de Worcester (Islanders). Elle sera donc la seule équipe basée en sol québécois.

Avec les informations de Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !