•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 400 médecins ontariens dénoncent la fermeture des écoles

Une femme et un adolescent passent devant le Bloor Collegiate Institute, à Toronto, le 27 mai 2021.

Les signataires de la lettre pensent qu'il n'est pas trop tard pour changer d'idée.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Plus de 400 médecins ontariens ont signé une lettre envoyée à Doug Ford pour s’opposer à la fermeture des écoles jusqu’à la rentrée.

Ils estiment que le premier ministre ontarien favorise l’économie au détriment des enfants.

Dans la lettre envoyée le 4 juin, les médecins réclament une révision de la décision par des pairs, comme cela se fait en sciences, des modélisations sur lesquelles s’appuie la décision de garder les écoles fermées jusqu’en septembre.

Ils veulent aussi que la province permette l’enseignement en classe pour les élèves inscrits aux cours d’été et un engagement à ce que l’école en présentiel reprenne, sans interruption, en septembre.

La lettre des médecins a aussi été envoyée au ministre de l’Éducation Stephen Lecce et à la ministre de la Santé Christine Elliott.

Les médecins considèrent que le gouvernement n’a pas écouté l’avis des experts et que la fermeture des écoles a créé une crise de santé mentale, parallèlement à celle de la COVID-19.

Les répercussions à long terme sur les enfants et les jeunes ne disparaîtront pas quand les cas de COVID vont diminuer, soulignent les médecins. Ils citent des conséquences comme les efforts qui seront nécessaires pour combler les retards académiques et aider les élèves à se réadapter socialement et à se rétablir pychologiquement.

La décision qui aurait permis d’entreprendre la guérison aurait été le retour en classe et vous n’avez pas voulu poser ce geste pour les enfants et les jeunes de l’Ontario, déplorent les médecins.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !