•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Diriger l'OSQ? « Comme un cadeau de Noël » pour Bramwell Tovey

Bramwell Tovey est un chef d'orchestre et compositeur britannique.

Bramwell Tovey est un chef d'orchestre et compositeur britannique.

Photo : Supplied by Bramwell Tovey

Bramwell Tovey se remettait d’un cancer, en décembre, lorsqu’il a reçu l’appel de l’Orchestre symphonique de Québec qui l’invitait à occuper la chaise de chef invité principal pour les deux prochaines années. « C’était comme un cadeau de Noël! » a lancé en français le maestro, en entrevue à Radio-Canada, mercredi.

Invité à assurer l’intérim pendant le processus de sélection du remplaçant de Fabien Gabel, Bramwell Tovey s’est dit enchanté de travailler plus étroitement avec l’OSQ, un orchestre dont il aime le dévouement, la polyvalence, l’immense talent et l’ambition d’excellence.

Fabien Gabel

Au cours des deux prochaines années, un comité de renouveau de la direction musicale se mettra à la recherche d'un remplaçant pour le chef Fabien Gabel.

Il y a maintenant près de trois décennies que le pianiste, compositeur et chef d’orchestre visite occasionnellement Québec pour y offrir des concerts. Une ville qu’il trouve fascinante avec son château et avec laquelle il est impatient de renouer. Ça me rappelle le Luxembourg, où j’ai déjà travaillé, a-t-il raconté.

Le Britannique de 68 ans, qui occupe présentement les postes de chef principal de la BBC Concert Orchestra de Londres et de l’Orchestre philharmonique du Rhode Island, en plus de diriger régulièrement l’Orchestre philharmonique de Los Angeles à titre d’invité, possède une longue feuille de route s’étalant sur plus de 40 ans.

À la tête de l’Orchestre symphonique de Vancouver de 2000 à 2018, c’est dans la métropole britanno-colombienne qu’il a le plus longtemps posé ses valises.

Le chef de l'orchestre symphonique de Vancouver dirige ses musiciens

Maestro Bramwell Tovey, alors qu'il dirigeait les musiciens de l'Orchestre symphonique de Vancouver.

Photo : Vancouver Symphony Orchestra

Dithyrambique à son endroit, le Montecristo Magazine le décrit comme le modèle même du maestro moderne.

Non seulement c’est un chef d’orchestre et un directeur musical suprêmement doué, un compositeur très publié, un pianiste classique et jazz et un rêveur aux grands projets, mais il est également pourvu d’un fantastique sens de l’humour.

Une citation de :Extrait du Montecristo Magazine

Les mélomanes de Québec pourront apprécier sa première performance au lutrin les 22 et 23 septembre, alors qu’il dirigera La Symphonie fantastique de Berlioz. Une œuvre qui a été choisie pour son côté joyeux et brillant au sortir de la pandémie de COVID-19.

Un homme assis dans le vestibule du théâtre Orpheum.

Bramwell Tovey, chef invité principal de l'Orchestre symphonique de Québec.

Photo : Radio-Canada / Paul Préfontaine

Bramwell Tovey est en outre récipiendaire de prix Genie, Juno et Grammy. Il a également été fait Officier honoraire de l’Ordre du Canada, en 2013. Il sera officiellement présenté aux médias de Québec, jeudi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !