•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 29 nouveaux cas dans le Nord de l’Ontario

Une personne met un écouvillon dans le nez d'une deuxième personne.

29 nouveaux cas de COVID-19 sont répertoriés dans le Nord de l'Ontario. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui/CBC News

Radio-Canada

Les bureaux de santé publique du Nord de l’Ontario recensent 29 nouveaux cas de COVID-19 dans la région. C'est le Bureau de santé Porcupine qui continue d'enregistrer le plus de nouveaux cas.

De ce nombre, 17 nouvelles infections ont été recensées dans le district sanitaire de Porcupine, qui est encore une des régions les plus affectées en Ontario, bien que le nombre d’infections soit en baisse depuis le début de la semaine.

Un graphique montrant le nombre de cas actifs et nouveaux cas dans trois régions et un total dans le Nord de l'Ontario.

Les bureaux de santé publique du Nord de l'Ontario recensent 29 nouveaux cas de COVID-10 et 447 cas actifs mercredi.

Photo : Radio-Canada

Le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound a recensé 6 nouvelles infections. La région a vu une légère tendance à la hausse du nombre de cas au cours des derniers jours.

Un graphique montrant le nombre de nouveaux cas et de cas actifs dans quatre régions.

Le Bureau de santé Porcupine a enregistré 17 nouveaux cas et 337 cas actifs, une légère diminution qui s'observe depuis le début de la semaine.

Photo : Radio-Canada

En ce qui concerne la vaccination, 536 869 doses ont été administrées dans le Nord de l’Ontario, alors que 65,9 % de la population a reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19.

De l’aide de l’armée demandée dans la région de la baie James

Le député fédéral de Timmins-Baie James a envoyé une lettre au ministre fédéral de la Sécurité publique Bill Blair afin d’obtenir de l’aide de la part des Forces armées canadiennes dans la région de Kashechewan, durement touchée par la pandémie.

La lettre envoyée par M. Angus parle d’un taux d’infection à la hausse et de 59 infections au sein d’une population de seulement 1900 personnes.

Charlie Angus debout à la Chambre des communes.

Le député néo-démocrate Charlie Angus.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

M. Angus affirme que la surpopulation de certains domiciles, dans lesquels habitent jusqu’à 16 personnes, contribue à la propagation de la maladie dans la région.

L’accès aux soins de santé serait aussi restreint dans la région selon M. Angus, alors que plusieurs travailleurs de la santé et membres des Rangers canadiens auraient été infectés et auraient donc été forcés de s’isoler.

M. Angus affirme qu’il sent une réticence de la part du gouvernement fédéral à envoyer de l’aide dans la région, alors que la population serait de plus en plus frustrée par la tournure des événements.

Vous devez agir rapidement et déployer immédiatement les Forces canadiennes dans la région et évaluer les besoins des autres communautés du secteur de la baie James, demande M. Angus dans sa lettre.

Depuis plus d'un mois, le Bureau de santé Porcupine, dont Kashechewan fait partie, est devenu l'un des plus importants foyers de la propagation de la COVID-19 en Ontario.

Le bureau du ministre Blair et d’autres acteurs locaux n’ont pas répondu aux demandes d’entrevue de Radio-Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !