•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs sinistrés après la tempête de mardi

Toit sur le terrain.

Le reportage de Jonathan Roberge

Photo : Radio-Canada / Martin Chabot

Radio-Canada

Les dégâts à Trois-Rivières ne sont que matériels, mais plusieurs Trifluviens sont maintenant sans logement à cause des bris causés par la météo violente.

Les locataires d’un bloc de 10 appartements se sont retrouvés à la rue après qu’une partie de la toiture s'est envolée. J’ai entendu un gros boum. On a fait le saut pas à peu près, s’exclame le locataire Gilles Ricard qui était dans son lit. L’eau s’est infiltrée dans son salon et une partie du plafond s’est effondré.

Plafond brisé d'un appartement

Une partie du plafond de l'appartement de Gilles Ricard s'est effondré à cause de l'infiltration d'eau.

Photo : Radio-Canada

La majorité des locataires de l’immeuble de la place Germain-Deschênes avait quitté les lieux mardi soir. Monsieur Ricard était toujours dans son logement mercredi matin et espérait pouvoir le quitter le plus tôt possible. Il s'estime chanceux même s’il est découragé de devoir se trouver un autre logement.

Les vents violents ont aussi arraché une partie de la couverture du toit d’une résidence de la rue du Sablé, emportée en plein coeur de l’orage. L’eau s’est mise à rentrer, c’était une vraie chute de cataracte. Dans mon salon, par la lumière, il y a tellement d’eau qui est entrée dans la maison, raconte Jeanne-Mance Gélinas. Sa clôture a aussi été couchée au sol.

Une résidente devant sa maison au toit endommagé.

Jeanne-Mance Gélinas a dû sortir beaucoup d'isolant du comble sous le toit parce qu'il était imbibé d'eau.

Photo : Radio-Canada

Le cerisier décoratif de Renée Arsenault a été endommagé et son pommier déraciné. [L’arbre] que j’aimais moins, lui, il est resté en vie. C’est juste que ça fait beaucoup de branches à ramasser, dit-elle en gardant le sourire.

Plusieurs sous-sols ont aussi été inondés à Trois-Rivières, forçant d’autres locataires à évacuer leur appartement.

La Ville de Trois-Rivières ne rapporte aucun blessé. Le service 311 a reçu 875 appels entre 16 h et 19 h mardi en fin de journée.

Environnement Canada rapporte que la ville a reçu entre 50 et 100 millimètres de pluie et que les vents ont soufflé jusqu’à 90 km/h.

Avec les informations de Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !