•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau prix pour récompenser l’industrie vidéoludique en hommage à Bernard Landry

Bernard Landry brandit ses mains devant un micro avec le fleurdelisé derrière lui.

Bernard Landry a laissé un vaste héritage économique au Québec, notamment dans l'industrie du jeu vidéo.

Photo : La Presse canadienne / JACQUES BOISSINOT

Radio-Canada

On connaissait Bernard Landry pour son amour de l’économie et sa passion pour la cause souverainiste, mais un peu moins pour son apport à l’industrie vidéoludique. Pourtant, ce politicien a joué un rôle clé afin que le Québec devienne une plaque tournante mondiale dans le développement des jeux vidéo.

En 1996, Bernard Landry a instauré un crédit d’impôt qui a permis aux studios de se faire rembourser jusqu’à 37,5 % de leurs dépenses salariales. Cet homme politique, ancien chef du Parti québécois, a également convaincu Ubisoft de s’installer à Montréal l’année suivante.

Il n’a pas hésité à défendre de nouveau ce crédit d'impôt en 2017, alors que l’ancien ministre des Finances sous Philippe Couillard, Carlos Leitao, voulait le faire reculer à 30 %.

Le Cercle des ami(e)s de Bernard Landry, qui a pour mission de perpétuer la mémoire de l'homme, souhaitait souligner ce legs à l’industrie québécoise du jeu vidéo en lançant les Grands prix de la relève Bernard Landry.

Ce concours décernera une bourse de 5000 $ à une ou un jeune professionnel du secteur francophone du jeu vidéo. Une seconde bourse sera attribuée à une personne de la relève en culture, car l’homme politique était aussi un grand amateur de littérature et de musique, en plus de collectionner l’art québécois.

Les Grands prix de la relève ont été créés afin d’assurer la pérennité de son œuvre et d'encourager les jeunes générations à innover et à se développer dans leurs industries, a déclaré Jean-Yves Duthel, secrétaire général du Cercle, par voie de communiqué.

Portrait de Matthieu Dugal en train de parler devant un micro de radio.

L'animateur de l'émission Moteur de recherche, Matthieu Dugal, animera les festivités de la Journée Bernard Landry en novembre prochain.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Les prix seront remis le 6 novembre prochain par Matthieu Dugal, qui animera les festivités – en virtuel ou en présentiel, selon les mesures sanitaires – de la Journée Bernard Landry, célébrée le jour de l’anniversaire de la mort de l’ex-premier ministre du Québec.

Les personnes intéressées peuvent soumettre leur candidature dès maintenant pour le Prix de la relève sur le site Internet du Cercle des ami(e)s de Bernard Landry (Nouvelle fenêtre).

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !