•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Où et comment voir l’éclipse solaire dans le Nord?

L’éclipse solaire annulaire du 10 juin sera seulement visible au nord de l’hémisphère nord, s'étirant de la Sibérie, jusqu'au Canada en passant par le pôle Nord.

Photo : Reuters / Beawiharta

Radio-Canada

Les amateurs d’astronomie du Nord de l’Ontario se préparent à observer, jeudi, une éclipse annulaire partielle du Soleil. Dès le lever du jour, la Lune cachera une partie du Soleil.

L’éclipse sera seulement visible au nord de l’hémisphère nord, s'étirant de la Sibérie, jusqu'au Canada en passant par le pôle Nord.

Les personnes les plus au nord de l'Ontario pourraient observer le phénomène dans son entièreté, créant ainsi un anneau de feu dans le ciel.

On a bien hâte parce que les éclipses ne s’observent en moyenne que tous les 18 mois, s’enthousiasme Lorraine Cantin, vice-présidente de Science Timmins.


L’organisme a commencé les préparations il y a plus d’un mois et va accueillir un petit groupe, avec réservations obligatoires et paire de lunettes incluses, pour observer le phénomène au bord du lac Gillies.

Pour pouvoir observer une éclipse, quelques directives sont à suivre, rappelle Mme Cantin.

Comment observer une éclipse solaire?

  • Protéger ses yeux en portant des lunettes pour éclipses solaires
  • Avoir une vue dégagée sur l’horizon
  • Regarder vers l’Est

Le plus important c’est de protéger les yeux en portant des lunettes solaires - non pas des verres fumés ni de la vitre peinturée noire - ça prend des lunettes spéciales pour empêcher les rayons ultraviolets qui peuvent endommager la vue, insiste Lorraine Cantin.

Une Américaine essaie des lunettes de protection en prévision de l'observation de l'éclipse totale de Soleil du 21 août 2017.

Le port de lunettes spéciales permet de protéger sa vue lors d'une éclipse solaire.

Photo : Getty Images / George Frey

Intérêt international

Le club d’astronomie de North Bay et le club de la Société royale d'astronomie du Canada à Sudbury vont utiliser six télescopes pour une diffusion en direct de leurs images sur le site de la NASA et le site internet Timeanddate.

Luc Boulard, du club de Sudbury et amateur d’astronomie depuis plus de 10 ans, est l’un de ceux qui fournira des images pour la NASA.

À Sudbury, on va voir à peu près à 95 % du soleil recouvert, explique M. Boulard qui regrette déjà de ne pas être plus au nord dans l’ouest de l’Ontario pour constater l’anneau de feu au complet.

Il va aussi y avoir des télescopes à Iqaluit, à Oslo... J’ai hâte de voir le résultat puis j’espère que la météo va nous aider!

Une citation de :Luc Boulard, membre de la Société Royale Astronomique du Canada à Sudbury

Aucun événement public n’est toutefois organisé par les clubs de North Bay et Sudbury en raison des restrictions sanitaires liées à la COVID-19.

Le club d’astronomie du Nord-Ouest de l’Ontario n’organise pas non plus d’activités pour cette éclipse en raison du risque d’orages dans la région.

La prochaine éclipse totale du Soleil sera visible au Canada le 8 avril 2024.

Ailleurs sur le web :

Diffusion en direct de l'éclipse annulaire du Soleil sur Timeanddate.com (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !