•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers une épicerie de quartier pour l’île de Hull

Une caissière masquée dans une épicerie.

Les résidents de l’île de Hull réclament une épicerie depuis des années. (Archives)

Photo : iStock

Les résidents de l’île de Hull auront, selon toute vraisemblance, finalement droit à leur épicerie de quartier réclamée par bon nombre d’entre eux depuis des années.

La Ville de Gatineau a adopté une résolution, au conseil municipal de mardi soir, permettant à un projet d’épicerie de franchir une nouvelle étape : la réservation d’un terrain.

Réjean Laflamme, qui est le président du conseil d’administration de la coopérative de solidarité Épicerie de l’île de Hull, a accueilli la nouvelle avec une immense joie.

Quand tout ça s’est conclu hier soir, autour de la table du conseil, c’était un immense soulagement , s’est-il exclamé, mercredi, en entrevue avec ICI Ottawa-Gatineau.

Réjean Laflamme en entrevue

Réjean Laflamme a accueilli la nouvelle avec une immense joie. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Il a toutefois relevé qu’un processus quand même assez long s’amorce, comme le prévoit la résolution. En effet, avant que la première pelletée de terre n’ait lieu, des changements de zonage doivent être faits et le Plan particulier d’urbanisme doit être adapté, a mentionné M. Laflamme.

Il a ajouté, du même souffle, avoir bon espoir que l’épicerie pourra bel et bien voir le jour. Ce sont toutes des étapes qui devront être franchies, mais avec l’unanimité du conseil, même à la veille d’élections, ça veut dire qu’il y a, quand même, une unanimité politique derrière le projet. Ça nous rend très confiants, a-t-il lancé.

Une avancée importante, pour le conseiller Tessier

La coopérative de solidarité Épicerie de l’île de Hull est un des acteurs qui travaille sur le projet d’épicerie depuis environ un an. L’organisme collabore avec Logements de l’Outaouais dans ce dossier, puisqu’il est prévu que l’épicerie soit jumelée à une initiative de logements abordables.

L'épicerie, qui serait d'une superficie de près de 836 mètres2 (9000 pieds2), se trouverait au rez-de-chaussée d'un projet résidentiel pour les familles et les aînés à faible revenu.

Le terrain réservé pour le projet est celui du Parc-o-bus de l’aréna Robert-Guertin. Avant de céder le terrain aux instigateurs du projet d’épicerie, la Ville doit toutefois adapter certains de ses règlements. La résolution adoptée, mardi soir, permet à ce travail d’ajustement de s’enclencher.

Cédric Tessier en télétravail.

Cédric Tessier, conseiller municipal à Gatineau (Archives)

Photo : Radio-Canada

Le conseiller de Hull-Wright, Cédric Tessier, voit l’étape franchie mardi comme une avancée importante dans le projet.

C’est un gros morceau [...] On n’a jamais eu de terrain pour le projet d’épicerie. Il y a eu des discussions avec des propriétaires de bâtiments et ça n’a jamais abouti. Là, c’est du concret, a-t-il dit mardi en mêlée de presse.

M. Tessier est celui qui avait présenté la résolution adoptée mardi. On réserve un terrain. Je comprends que ce n’est pas la première pelletée de terre, mais [...] quand même, c’est un pas qu’on n’a jamais franchi dans ce dossier-là, a-t-il insisté.

Le secteur du Vieux-Hull est considéré comme un désert alimentaire depuis des années. Si tout va bien, les résidents du quartier auront accès à une épicerie à distance de marche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !