•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fiche de vaccination annoncée est bien accueillie par des Manitobains

Un Boeing sur le point de se poser sur la piste.

Des acteurs de l'industrie du voyage s'attendent à voir plus de réservations pour les voyages interprovinciaux.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Les réactions sont positives à l'annonce de la mise sur pied d'une fiche d'immunisation pour les Manitobains qui auront reçu leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19. Cette preuve vaccinale leur permettra de se rendre dans les autres provinces sans devoir se mettre en quarantaine à leur retour au Manitoba.

Shirley Noel, agente de voyages à Travel Professional International à Winnipeg, accueille favorablement la mise en place d'une telle fiche.

Selon elle, c'est une excellente nouvelle pour l'industrie du voyage et du tourisme. Elle affirme que c'est un pas dans la bonne direction, qui redonne espoir à la fois aux hôteliers et aux transporteurs aériens.

Une fois que les gens vont voyager au Canada et qu'ils sont à l'aise avec ça, ils vont recommencer à voyager à l'international, affirme-t-elle.

Deux voyageurs portent des masques pendant qu'ils marchent dans un corridor d'aéroport.

Shirley Noel, agente de voyages de Winnipeg pense que la fiche de vaccination va redonner espoir aux transporteurs aériens et à l'industrie hôtelière.

Photo : iStock

Shirley Noel s'attend d'ailleurs à une augmentation du nombre de réservations pour les voyages interprovinciaux.

Elle dit que certains grands centres touristiques, notamment en Colombie-Britannique, devraient ouvrir leurs portes aux touristes au début du mois de juillet et elle pense que certains Manitobains ne tarderont pas à faire leurs réservations.

L'agente de voyages est convaincue que les Manitobains qui n'ont pu voir des membres de leurs familles vivant dans les autres provinces canadiennes depuis plus d'un an vont aussi saisir l'occasion pour leur rendre visite.

C'est le cas de Michelle Smith, qui s'impatiente de prendre l'avion pour le Québec. Ma première réaction a été de dire : "Yé! j'achète un billet d'avion et je vais voir mon fils à Montréal"!, s'exclame-t-elle.

Selon elle, si tout se déroule comme prévu, elle devrait recevoir sa deuxième dose de vaccin le 25 juin. Et dès la mi-juillet, elle compte s'envoler pour Montréal et rendre visite à son garçon qu'elle n'a pas vu depuis plus de 12 mois.

Par ailleurs, elle dit que la fiche de vaccination devrait aussi permettre aux autres membres de sa famille de voir en personne leur mère de 90 ans qui réside dans une maison de retraite du quartier Saint-Boniface.

Moi, j'ai pu continuer à la voir parce que je suis une proche aidante. Maintenant j'espère que le reste de la famille va aussi pouvoir la visiter, dit-elle.

Le stade Investors Group Field

La direction des Blue Bombers de Winnipeg espère que les matches pourront reprendre au plus tard en août.

Photo : Radio-Canada / Chris Glover

Dans le monde du sport, l'annonce de la province suscite aussi de nombreux espoirs. La direction des Blue Bombers espère voir les amateurs revenir au stade Investors Group Field pour y assister aux matches de football.

Le président du club, Wade Miller, souligne que les fiches de vaccination avec un code QR sur les téléphones intelligents pourraient être intégrées au processus d'entrée d'accès au stade.

Nous devons voir comment cela fonctionne avec la technologie que nous utilisons actuellement pour la billetterie, dit-il.

M. Miller espère ainsi que les matches pourront reprendre au plus tard en août.

Les responsables de l'Aéroport international James Richardson se félicitent eux aussi de l'abolition de la règle de la quarantaine pour les Manitobains ayant reçu leurs deux doses de vaccin.

Des bornes d'enregistrements inutilisées dans un aéroport.

L'aéroport de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Sam Samson

Toutefois, le porte-parole de l'autorité aéroportuaire de Winnipeg, Tyler MacAfee, note que cela prendra du temps pour avoir une fiche fiable.

Vous devez avoir un système qui fonctionne pour tout le Canada, puis un autre qui fonctionne à l'échelle internationale. Ce dont nous avons vraiment besoin, c'est d'une approche coordonnée en tant que pays, et le Manitoba doit s'inscrire dans cette approche, déclare-t-il.

Quant à l'organisation de grands concerts à la Place Bell MTS, cela pourrait nécessiter un peu plus de planification.

Un porte-parole de True North Sports and Entertainment indique qu'il est trop tôt pour dire comment ce changement pourrait ou non être intégré aux activités du groupe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !