•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba autorise les rassemblements extérieurs de 5 personnes à compter de samedi

Des canards sont devant un plan d'eau avec des arbres en arrière-plan et une tour.

Jusqu'à cinq personnes pourront se rassembler dans les parcs publics, comme le parc Assiniboine, à Winnipeg.

Photo : getty images/istockphoto / AHPhotoswpg

Les Manitobains pourront se rassembler en groupes de cinq personnes dans les lieux extérieurs privés et publics à compter du samedi 12 juin. C’est le premier assouplissement des restrictions sanitaires depuis le début de la troisième vague.

Dans les propriétés privées, cinq visiteurs pourront s’ajouter aux personnes habitant le lieu, et pourront résider à deux adresses différentes au maximum.

Dans les lieux publics extérieurs, tels que les parcs, les rassemblements sont limités à cinq personnes, au total. Cela veut dire, par exemple, que cinq personnes n'habitant pas à la même adresse peuvent aller jouer au golf ensemble, a précisé le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, lors d’une conférence de presse mercredi après-midi.

Toutes les autres ordonnances sanitaires, comme la fermeture des salles de sport, des bars, des restaurants et l’interdiction de rassemblements intérieurs, restent en vigueur.

Les bilans de cas et notre taux de positivité baissent, tandis que notre taux de vaccination continue d’augmenter, a dit le Dr Roussin.

Cependant, il y a encore d’importantes pressions sur le système de santé, nous ne sommes pas en mesure de tout ouvrir d’un seul coup. [Ainsi] nous pouvons légèrement assouplir certaines restrictions, a-t-il ajouté.

Nous savons que les dernières semaines ont été particulièrement difficiles, a reconnu le médecin hygiéniste en chef. Tous les rassemblements, intérieurs comme extérieurs, sont proscrits au Manitoba depuis le 22 mai.

Si les nouvelles ordonnances sanitaires ne requièrent pas que les participants à un rassemblement soient des personnes désignées, le Dr Roussin a tout de même demandé à la population de limiter leurs contacts.

Respectez la distanciation sociale et, sinon, portez un masque, a-t-il ajouté.

Deux autres morts en Ontario

La troisième vague de la pandémie a submergé le système de soins de santé du Manitoba, et les services de soins intensifs ont été particulièrement touchés.

Depuis quelques semaines, des Manitobains malades aux soins intensifs ont ainsi dû être transférés dans des établissements situés dans d’autres provinces, faute de places suffisantes dans les hôpitaux du Manitoba.

L’infirmière en chef de Soins communs Manitoba, Lanette Siragusa, a participé à la conférence de presse. Les établissements et le système de soins de santé font face à des pressions extrêmes. Nous avons un nombre élevé de patients qui arrivent chaque jour pour des soins aigus et intensifs, a-t-elle dit.

Au Manitoba, il y a un nombre total de 151 personnes aux soins intensifs, dont 97 sont atteintes de la COVID-19. Il y en a 30 qui se trouvent en dehors de la province, dont 27 en Ontario, 2 en Alberta et 1 en Saskatchewan.

Mme Siragusa note qu’aucun patient n’a été envoyé dans une autre province depuis le 4 juin.

Cependant, deux Manitobains atteints de la COVID-19 qui avaient été transportés en Ontario le 25 mai y sont morts. Il s’agit d’un septuagénaire et d’une sexagénaire, qui se trouvaient dans deux hôpitaux différents.

Lanette Siragusa se montre pourtant optimiste, en raison des bilans quotidiens du Manitoba, qui sont à la baisse. Dans les prochaines semaines, cela devrait provoquer une baisse du nombre de nouveaux patients hospitalisés en raison de la COVID-19, selon elle.

C’est réconfortant, comme la lumière au bout du tunnel pour le système de santé, a conclu Mme Siragusa.

Pour sa part, Brent Roussin a dit qu’un plan de réouverture de la province pourrait être dévoilé cette semaine. Les nouvelles ordonnances sanitaires seront en vigueur jusqu’au 26 juin.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !