•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une loterie dotée de 2 M$ pour encourager la vaccination au Manitoba

Un autocillant disant : Je suis vacciné.e contre la COVID-19.

Tous les Manitobains vaccinés avant le 2 août pour la première dose et le 6 septembre pour la deuxième dose seront automatiquement inscrits pour les tirages au sort.

Photo : Radio-Canada / Sylviane Lanthier

Camille Kasisi-Monet

Le Manitoba annonce la mise sur pied d’une loterie de 2 millions de dollars pour encourager la population à se faire vacciner. « Plus vous le ferez tôt, plus nous lutterons contre la pandémie, protégerons notre système de santé et plus rapidement nous pourrons retrouver notre liberté », a expliqué le premier ministre Brian Pallister.

Le premier ministre Brian Pallister a annoncé cette mesure en conférence de presse mercredi matin, accompagné du président-directeur général de la Société manitobaine des alcools et des loteries, Manny Atwal.

On peut comparer la COVID-19 à une loterie, si on décide de ne pas se faire vacciner. Bien que je ne sois pas un adepte des jeux de hasard, j’invite les Manitobains à participer à un pari gagné d’avance en se faisant vacciner , a affirmé le premier ministre.

Deux tirages auront lieu au cours des prochains mois. Les prix seront remis en argent ou sous forme de bourses d’études. Toutes les personnes de plus de 12 ans qui auront reçu au moins une dose de vaccin au plus tard le 2 août pourront participer au premier tirage, et celles qui auront reçu une deuxième dose d’ici le 6 septembre seront admissibles au deuxième tirage.

Toute personne vaccinée avant ces dates limites sera automatiquement inscrite.

Prix en argent et en bourses d’études

Manny Atwal a annoncé le fonctionnement de cette nouvelle loterie à deux tirages. Des détails techniques, logistiques et juridiques doivent encore être peaufinés , a-t-il précisé.

Pour les deux tirages, les personnes de plus de 18 ans ayant reçu leur vaccin sur le territoire de l'Office régional de la santé de Winnipeg pourront remporter un des trois prix de 100 000 $. Quatre autres lots de 100 000 $ seront remis après un tirage au sort parmi les personnes vaccinées dans les quatre autres régions sanitaires (la ville de Churchill sera comprise dans la région Nord).

De plus, chaque tirage permettra d'attribuer 10 bourses d'études d'une valeur de 25 000 $ chacune, destinées aux personnes âgées de 12 à 17 ans à travers la province.

Les recherches prouvent que les initiatives en argent doivent être importantes pour inciter les personnes à passer à l’action. Nous pensons que les montants proposés vont convaincre beaucoup de personnes au Manitoba de se faire vacciner rapidement cet été, a déclaré Brian Pallister.

M. Pallister a souligné que, en date de mercredi, près de 1 million de Manitobains ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19. Plusieurs d’entre eux seront des heureux gagnants de prix en argent ou en bourses annoncés mercredi , a-t-il ajouté.

Les personnes travaillant directement à l'administration et à la mise en œuvre de la loterie et les membres de leur famille immédiate seront exclus de la participation, de même que tous les membres de l'Assemblée législative.

Le Manitoba met en place plusieurs mesures incitatives

Mardi, Brian Pallister a également annoncé la création d’une carte d’immunisation que pourront obtenir toutes les personnes ayant reçu deux doses de vaccin. Ces cartes permettront, entre autres, de ne pas s’isoler pendant 14 jours au retour d’un voyage dans une autre province canadienne.

Brian Pallister a affirmé que cette carte était une façon d’inciter les Manitobains à se faire vacciner contre la COVID-19.

Le Manitoba offre aussi depuis la semaine dernière des subventions à des organismes communautaires qui sont en mesure d'encourager des parties de la population à se faire vacciner, par exemple par des campagnes d’information ou en organisant des cliniques temporaires dans leurs milieux de vie.

Brian Pallister est debout, porte un masque, et fait un geste vers son bras, montrant là où le vaccin est administré.

En mai, Brian Pallister était inquiet devant la résistance de certains Manitobains à se faire vacciner et pressait la population de ne pas hésiter à utiliser ce moyen pour vaincre le coronavirus et ses variants.

Photo : Tim Smith, The Brandon Sun

Dans certains milieux et certaines régions de la province, comme le sud-est, la proportion de la population désireuse de recevoir le vaccin est plus basse qu’ailleurs, ce qui a inquiété les autorités provinciales et amené la province à mettre en place des mesures incitatives.

Le Manitoba est depuis quelques semaines sous le coup d’ordonnances sanitaires restrictives pour contrer une troisième vague de COVID-19, qui met à mal son système de santé. Selon les autorités, ces restrictions semblent porter fruit. Les derniers jours ont vu des bilans de nouveaux cas quotidiens moins lourds.

Le médecin hygiéniste en chef de la province, Brent Roussin, doit d'ailleurs annoncer de nouveaux ordres sanitaires à 14 h 30 (HC) mercredi, qui pourraient se traduire par un assouplissement des mesures concernant les activités à l'extérieur.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !