•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux joueurs des Tigres de Victoriaville visés par des allégations d'agressions sexuelles

Un chandail des Tigres de Victoriaville.

Samedi, les Tigres de Victoriaville ont remporté la Coupe du président.

Photo : Getty Images / Mike Dembeck

Deux joueurs des Tigres de Victoriaville font l'objet d'allégations d'agressions sexuelles. Elles auraient eu lieu après le match décisif de la Coupe du président, samedi.

La Ligue de hockey junior majeur du Québec a appris plus tôt aujourd'hui que des allégations d'agression sexuelle ont été formulées envers deux joueurs des Tigres de Victoriaville, indique la LHJMQ dans un communiqué diffusé mardi soir.

Les Tigres et la LHJMQ prennent ces allégations très au sérieux et vont collaborer avec les autorités policières dans leur processus d'enquête, peut-on aussi lire.

De son côté, la Sûreté du Québec (SQ) a confirmé que le service des enquêtes sur les crimes majeurs avait procédé à l’arrestation de deux hommes âgés de 18 ans relativement à des crimes de nature sexuelle commise envers une personne mineure.

À la suite de leur arrestation, ils ont été interrogés par les enquêteurs et devraient être libérés prochainement.

Les événements se seraient déroulés dans la nuit du 5 au 6 juin dernier au Lac-Beauport dans un établissement hôtelier, poursuit le sergent Louis-Philippe Bibeau, porte-parole de la SQ.

C'est le samedi 5 juin que se déroulait la rencontre décisive du championnat de la Coupe du président, remportée par les Tigres de Victoriaville. Ces derniers avaient battu les Foreurs de Val-d’Or 3-2 en deuxième prolongation.

La SQ refuse toutefois de confirmer l'appartenance des deux suspects à l'équipe sportive. Aucune identité ne peut être révélée, car aucune accusation officielle n'a été déposée pour le moment contre les joueurs. De plus, la présumée victime est mineure.

Le dossier sera soumis dans les prochains jours au Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.