•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'exclusion de la région de Porcupine du plan de réouverture déçoit des entrepreneurs

Des tables en bois alignées à coté d'une bâtisse.

La terrasse de la microbrasserie Full Beard située à Timmins

Photo : Radio-Canada / Jonathan St-Pierre

Des propriétaires d’entreprises dans la région de Hearst et de Timmins avaient déjà commencé à se préparer pour la réouverture de leurs commerces lorsque le Bureau de santé de Porcupine a annoncé lundi que la région ne pourra pas rejoindre le plan de réouverture de l'économie comme le reste de l’Ontario.

C’est vraiment frustrant, commente Jonathan St-Pierre, le propriétaire de la microbrasserie Full Beard Brewing à Timmins, on a besoin de faire de l’argent pour vivre, et les terrasses sont une source de revenus importante pour nous.

Un homme en train de verser une bière dans un verre.

Le propriétaire Jonathan St-Pierre de la microbrasserie Full Beard Brewing à Timmins

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

En vue de la réouverture, l’équipe de la microbrasserie a ajouté des tables à sa terrasse et a embauché des personnes supplémentaires pour assurer le respect des mesures sanitaires.

On était prêts à accueillir les gens et à assurer leur protection, affirme M. St-Pierre.

Pour Julie Roy-Hébert, la propriétaire de Veilleux Camping et Marina à Hearst, l’annonce soulève plus de questions que de réponses.

On n’a toujours pas reçu d’instructions de la part du Bureau de santé de Porcupine, observe Mme Hébert. On reçoit des informations détaillées de la part de Camping in Ontario, mais ces directives ne s’appliquent pas à nous.

Les changements au cours des derniers jours ont causé un mélange d'émotions positives qui ont cédé leur place à de l'incertitude pour la propriétaire.

J'étais super contente et excitée lorsque j'ai appris qu'Ontario allait entamer la première phase du déconfinement. Mais maintenant, on est dans le noir.

Une citation de :Julie Roy-Hébert, propriétaire de Veilleux Camping et Marina
Une femme avec un chandail noir.

Avec son conjoint, Julie Roy-Hébert est propriétaire de Veilleux Camping & Marina, près de Hearst.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

La propriétaire du restaurant Della Pieta à Moonbeam, Nancy Guertin, considère vendre son entreprise en raison de l'incertitude causée par les mesures sanitaires.

C’est rendu très difficile, j’ai perdu beaucoup de personnel, et c’est impossible de planifier lorsque les directives des autorités locales changent aussi fréquemment, indique-t-elle.

Le district sanitaire de Porcupine est une des régions les plus touchées par la COVID-19 en Ontario depuis plusieurs semaines, sa moyenne hebdomadaire de cas par 100 000 habitants mardi est de 47,15.

Le Bureau de santé Porcupine a rappelé à ses citoyens mardi que toute sortie en public pouvait être considérée comme une sortie à risque d'exposition au virus.

L'Ontario n'a pas indiqué quand la région de Porcupine pourra intégrer son plan de réouverture de l'économie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !