•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol de données : la réouverture de La Place 0-5 repoussée

Les parents devront patienter au moins jusqu'à la fin juin avant de pouvoir utiliser à nouveau ce guichet unique d'inscription dans les services de garde.

Page du site Internet de La Place 0-5.

Le site de La Place 0-5 est inaccessible depuis le début du mois de mai.

Photo :  Capture d’écran

Victime d'un vol de données début mai, le site Internet de La Place 0-5 restera fermé quelques semaines supplémentaires.

Les corrections mises en place par le fournisseur technologique, InMédia, seraient insuffisantes pour assurer la sécurité des informations présentes sur ce site, utilisé par des dizaines de milliers de parents.

Telle est la conclusion d'une vérification effectuée par une firme externe, indique, par voie de communiqué, la Coopérative Enfance Famille, responsable de la gestion de ce guichet unique d'accès aux services de garde.

Fermée depuis près d'un mois, La Place 0-5 restera donc indisponible jusqu'à la fin juin, précise l'organisme. De nouveaux travaux nécessaires doivent être réalisés et validés, précise-t-il.

Des couches de sécurité supplémentaires doivent être apportées et un audit externe complet devra être réalisé avant que le service ne puisse être rétabli sécuritairement, est-il mentionné.

Ce report n'est pas sans conséquence. Pour chercher et obtenir une place dans un centre de la petite enfance (CPE), une garderie privée ou un milieu familial, les parents doivent inscrire leur enfant sur ce site. Il faut également passer par cette plateforme pour mettre à jour son dossier.

Dans le même temps, les services de garde piochent dans ces listes d'attente pour remplir leurs installations et former les groupes d'enfants.

Le mois de juin est une période très occupée pour le réseau des services de garde éducatifs à l’enfance et ce que nous vivons est très regrettable.

Une citation de :Marie-Claude Sévigny, directrice de la Coopérative Enfance Famille

Début mai, les données personnelles d'environ 5000 parents avaient été volées sur ce site, notamment celles du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe. Une enquête a été lancée par la Sûreté du Québec.

D'autres sites d'institutions publiques, comme la Grande Bibliothèque et la Ville de Brossard, qui utilisent le même fournisseur, ont également dû suspendre une partie de leurs services numériques.

Dans le même temps, le gouvernement Legault a commandé un audit, en raison d'autres vulnérabilités dans ce système.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !