•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les prochaines semaines seront déterminantes pour la saison des feux

Vue aérienne d'une forêt en feu sous un panache de fumée.

Des feux ravagent parfois des forêts de la Colombie-Britannique durant la saison estivale.

Photo : La Presse canadienne / BC Wildfire Services

Radio-Canada

Si les conditions chaudes et sèches demeurent les mêmes en Colombie-Britannique au cours des trois prochaines semaines, la moitié sud de la province peut s'attendre à une saison des feux de forêt plus active que la moyenne, selon un avis du service d'incendie.

Près de 300 incendies de forêt se sont déclenchés dans la province depuis le 1er avril, ce qui est plus élevé que la normale.

Un été chaud et sec

L'évaluation actuelle du danger d'incendie montre que la majeure partie de la province présente un risque très faible ou faible. Cet indice indique que des feux de forêt pourraient être déclenchés, mais que ces derniers ne devraient pas s’étendre.

Environnement Canada prévoit toutefois que le sud de la Colombie-Britannique vivra une saison estivale avec des températures supérieures aux normales saisonnières, et ce, après avoir connu l’un des printemps les plus secs de son histoire.

L'avis signale que :

  • Kelowna et Vernon viennent d'établir des records pour la plus petite quantité de précipitations printanières ;

  • Kamloops a connu son printemps le plus sec pour la deuxième fois en plus d'un siècle ;

  • De nombreuses collectivités du sud ont reçu moins de 40 % des précipitations prévues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !