•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa lance une vaste initiative pour tenter de sauver le saumon du Pacifique

La stratégie double le fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique.

Un saumon saute à la surface de l'eau de la rivière Adams près de Chase, en Colombie-Britannique.

Appuyée par un investissement de 647 millions de dollars, la stratégie verra, entre autres, la création d’un nouveau centre d’expertise en restauration.

Photo : Reuters / Andy Clark

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral lance une vaste initiative pour tenter de sauver le saumon sauvage du Pacifique, dont le déclin menace les écosystèmes le long de la côte ouest.

Le saumon est en quelque sorte le canari dans la mine de charbon du 21e siècle, affirme le ministre de l’Environnement, Jonathan Wilkinson. Sa disparition est un indicateur de la santé environnementale .

Appuyée par un investissement de 647 millions de dollars, la stratégie comprendra, entre autres, la création d’un nouveau centre d’expertise en restauration.

Ottawa vient également doubler le fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique à hauteur de 100 millions de dollars.

Un épaulard résident du sud nage devant un banc de saumon près du fleuve Fraser, en Colombie-Britannique.

La restauration et la protection d'habitats de saumons quinnats indigènes seraient garantes de la survie des épaulards résidents du sud, selon les spécialistes.

Photo : La Presse canadienne / Keith Holmes

Une crise urgente

Il faut agir de façon urgente, dit la ministre des Pêches, Bernadette Jordan. Dans certains cas, il est peut-être trop tard. Les stocks de saumons quinnats sont en déclin important.

Le quinnat, plus fort en calories que d'autres poissons, est la principale source de nourriture des épaulards résidents du sud, dont il ne reste que 74 individus.

Des travaux collaboratifs

Malgré de nombreuses études en cours, les causes du déclin du saumon ne sont pas encore connues. Les causes de la disparition du saumon sont complexes, et il n’existe pas de solution unique, affirme Mme Jordan.

Le taux de survie du saumon quinnat est aujourd’hui le tiers de ce qu’il était il y a quelques années, et ce, même dans les eaux les plus naturelles du nord de la Colombie-Britannique, a révélé une récente étude publiée dans la revue Fish and Fisheries.

Les travaux de l'initiative annoncée mardi seront élaborés en consultation avec les collectivités autochtones, les pêcheurs, les pêcheurs récréatifs, les membres de l’industrie, les organisations environnementales ainsi que les partenaires provinciaux et territoriaux.

On a besoin du savoir des Premières Nations pendant l’élaboration de cette stratégie, qui se veut collaborative, dit Bernadette Jordan.

Une entreprise piscicole dans les îles Discovery, en Colombie-Britannique.

Une entreprise piscicole dans les îles Discovery, en Colombie-Britannique.

Photo : Offerte par Mowi

Fermeture prochaine des fermes de salmoniculture?

Le gouvernement fédéral a annoncé en décembre 2020 que les permis d’exploitation de 19 fermes d’élevage ne seraient pas renouvelés et qu'il ne sera pas possible de transférer de nouveaux poissons dans les salmonicultures d'ici à leur fermeture complète, en juillet 2022.

La salmoniculture présente une menace pour les stocks de saumons indigènes. Les fermes d'élevage sont par ailleurs associées à un virus qui touche le saumon quinnat, selon une étude.

Or, la Cour fédérale a récemment annulé l'interdiction de réapprovisionnement pour trois de ces fermes, situées dans les îles Discovery, en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !