•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba crée une fiche de vaccination

Cette fiche permettra aux Manitobains de voyager au Canada sans devoir s’isoler à leur retour et de ne pas s’isoler s’ils ont été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19.

Une personne applique un petit coton à l'endroit de la piqûre du vaccin.

La mise en place de la fiche de vaccination vise aussi à encourager la population à se faire vacciner.

Photo : getty image/istockphoto

Le Manitoba a annoncé la création d’une fiche d’immunisation destinée aux Manitobains qui auront reçu leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19 et qui leur permettra, entre autres, de ne pas avoir à se mettre en quarantaine après un voyage ailleurs au Canada.

La fiche, présentée par le premier ministre Brian Pallister, prend la forme d'un carte plastifiée sécuritaire. On pourra l'obtenir deux semaines après avoir reçu une deuxième dose de vaccin.

C’est une mesure qu’on espère temporaire en attendant que tout le monde se fasse vacciner, a déclaré le premier ministre en conférence de presse. Il a ajouté que cette fiche se veut être un moyen supplémentaire d’inciter les gens à se faire vacciner.

Visites autorisées dans les foyers de personnes âgées

Outre l’exemption de quarantaine après un voyage au pays, cette preuve de vaccination permettra aux Manitobains de ne pas s’isoler s’ils ont été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19.

Elle leur permettra aussi de voir les membres de leur famille et de visiter leurs proches dans un centre pour personnes âgées, par exemple.

Le processus d’obtention de la carte est simple, rapide et sécuritaire, a affirmé Brian Pallister. Celle-ci peut s’obtenir en ligne sur le site de la province (Nouvelle fenêtre). Une version digitale existe, ainsi qu’une version plastifiée qui arrivera environ deux semaines après qu’une personne l’eut demandé.

La carte ne contient aucune information personnelle en rapport avec la santé d’une personne, ni aucune donnée personnelle, a tenté de rassurer Brian Pallister, en réponse aux questions des journalistes relatives aux risques d’atteinte à la vie privée. Elle ne contient qu’un code QR avec le prénom et le nom de famille” et des informations indiquant que la personne a bien reçu ses deux doses de vaccin, a-t-il précisé.

Je ne veux pas voir cette carte comme un outil de division, mais comme quelque chose pour encourager les gens à se faire vacciner.

Une citation de :Brian Pallister, premier ministre du Manitoba

D’autres avantages à venir

D’autres avantages seront annoncés au cours des prochaines semaines pour les porteurs de ces cartes. Brian Pallister n’était pas en mesure de dire, mardi, si cette preuve de vaccination pourrait être utilisée pour accéder à des installations provinciales comme des musées ou des casinos, par exemple.

Reste que cette annonce tombe à pic, alors que le Manitoba doit annoncer cette semaine les premiers éléments de la réouverture de son économie.

Le premier ministre espère justement que la réouverture progressive des commerces et les libertés plus larges conférées par la carte de vaccination encourageront les gens à se faire vacciner.

Les Manitobains nous ont dit que pouvoir reprendre des activités qu’ils aiment est l’un des plus importants incitatifs pour se faire vacciner, a-t-il dit.

Néanmoins, des discussions doivent encore avoir lieu avec les autres provinces pour savoir si la fiche de vaccination manitobaine pourrait être reconnue ailleurs au Canada. La même question se pose pour des Canadiens pleinement vaccinés qui veulent se rendre au Manitoba et être exemptés de la quarantaine obligatoire en vigueur.

En date de mardi, environ 66 % de la population âgée de 12 ans et plus avait reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 au Manitoba, selon les dernières statistiques provinciales.

Message flou pour le public

La docteure en virologie et immunologie à l'Université du Manitoba, Julie Lajoie a estimé que c’est une bonne nouvelle. Ça donne un peu d’espoir aux gens qui sont pleinement vaccinés de se dire que parce qu’on est vacciné, il y a une ouverture [et on peut voyager].

Néanmoins, elle a mis en garde contre le fait que le message de la santé publique peut apparaître un peu flou auprès de la population. Ça envoie un drôle de signal qui est qu’on peut voyager à l'extérieur du Manitoba si on est vacciné, mais on (ne) peut voir personne qui est complètement vacciné dans notre jardin, a-t-elle dit.

De son côté, le Nouveau Parti démocratique (NPD) a mis l’accent sur la nécessité que le gouvernement s’assure que les cartes soient faciles d’accès pour les personnes marginalisées.

Je pense aux personnes qui n’ont pas accès facilement à Internet ou qui ne disposent pas d’un téléphone intelligent, a déclaré le chef du NPD, Wab Kinew, en conférence de presse.

Il devrait aussi y avoir des exemptions pour des personnes qui, pour des raisons de santé, ne peuvent pas se faire vacciner, a-t-il ajouté.

Wab Kinew a terminé en demandant davantage de cliniques de vaccination temporaire pour atteindre des personnes isolées qui pourraient ne pas avoir accès facilement à la vaccination.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !