•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Rimouski veut favoriser l'achat local

Intérieur du magasin La Fumerie de l'Est à Rimouski

La Fumerie de l'Est est l'un des commerces faisant partie du complexe Odacité à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Radio-Canada

La Ville de Rimouski est prête à payer un peu plus cher pour des biens ou des services, si ceux-ci sont offerts par une entreprise locale.

Une résolution en ce sens a été adoptée par les élus, lundi soir, lors de la séance du conseil municipal.

Rimouski, comme les autres municipalités, est tenue par la loi d'accorder un contrat à l'entreprise qui offre le meilleur prix.

Toutefois, la nouvelle loi 67 – adoptée par l'Assemblée nationale en mars 2021 – permet des exceptions. Elle autorise maintenant les municipalités à accorder une préférence aux entreprises locales afin de les soutenir.

C'est ce que le conseil municipal a évoqué lundi soir pour autoriser l'achat de biens ou de services de moins de 100 000 $, même s'ils coûtent jusqu'à 3 % plus cher que le prix proposé par le plus bas soumissionnaire.

Le conseiller Jocelyn Pelletier, qui a proposé la résolution, dit qu'il serait même prêt à payer encore plus cher pour favoriser l'achat local.

Plus on encourage le local, mieux c'est. On fait travailler notre monde. On sait que c'est important.

Une citation de :Jocelyn Pelletier, conseiller municipal de la Ville de Rimouski

M. Pelletier fait valoir qu'alors que le déconfinement s'amorce et par le fait même la relance économique, il est important de soutenir l'économie locale, même si cela signifie de payer un peu plus cher parfois.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !