•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC recherche un moulin à vent volé au sud-est de Regina

Un moulin à vent enneigé dans un champ.

Il manque une hélice au moulin à vent, et le mot Chicago est inscrit sur l’aile arrière de celui-ci, indique la GRC.

Photo : Fournie par la GRC de Indian Head

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) d'Indian Head indique qu’un moulin à vent presque centenaire a été volé dans une ferme près de Vibank, à 50 kilomètres au sud-est de Regina.

La GRC indique que le moulin à vent en acier mesurant 12 mètres de haut a été volé entre le 16 et le 19 mai.

L’ancien propriétaire de la ferme, Darcy Deck, affirme qu’il souhaitait garder le moulin à vent et s’était arrangé avec le propriétaire actuel pour venir le récupérer.

Darcy Deck avait acheté la propriété il y a une vingtaine d’années et avait gardé le moulin à vent comme balise pour le terrain.

Au moment de venir le récupérer, M. Deck a réalisé qu'il avait disparu.

Le propriétaire actuel de la ferme l’avait déposé au sol pour que Darcy Deck puisse l'emporter.

Ce moulin à vent fait partie de notre héritage. J’aimerais qu’il reste en Saskatchewan.

Une citation de :Darcy Deck, propriétaire du moulin à vent

Il s’inquiète de voir certains monuments disparaître en Saskatchewan et souhaite récupérer ce qu’il considère comme un objet historique de la province.

Il manque une hélice au moulin à vent, selon la GRC. Il est également percé de plusieurs balles d’arme à feu, et le mot Chicago est inscrit sur l’aile arrière.

Selon la GRC, il n'est pas facile de voler un tel objet, et cela nécessiteau moins deux personnes et de l’équipement.

Toute personne ayant des informations est priée de contacter la GRC d'Indian Head, au 306 695-520,0 ou Échec au crime, au 1 800 222-8477.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !