•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Magog uniformise la hauteur de ses édifices

Des voitures roulent sur la rue Principale à Magog.

Magog a limité la hauteur des bâtiments à trois étages. Le groupe Belval souhaite établir un bâtiment à quatre étages dans l'ancien Rossy (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le conseil municipal de Magog a uniformisé la hauteur de ses bâtiments à 12 mètres et trois étages.

Aussitôt cette résolution adoptée, le groupe Belval a demandé une dérogation afin d’ériger un bâtiment à 13,5 mètres et quatre étages sur le site de l’ancien magasin Rossy, au centre-ville de Magog.

 Les gens du secteur peuvent s’exprimer s’ils veulent tenir la tenue d’un registre pour s’opposer ou non à ce projet. Tout le monde souhaite un projet à cet endroit-là. Ce qui accroche, c’est la hauteur. Il faut comprendre qu’aucun bâtiment n’a plus de 12 mètres sur la rue Principale , souligne Nathalie Pelletier, conseillère municipale et candidate à la mairie de Magog.

Nathalie Pelletier rappelle qu’un compromis avait été proposé dans le cas d'un bâtiment de 12 mètres, qui voulait avoir 4 étages, mais n'avait pas été retenu.

Il faut trouver un équilibre entre le cachet de la rue Principale et le développement économique.

Une citation de :Nathalie Pelletier, conseillère municipale à Magog

Le Groupe Custeau, qui construit également un bâtiment sur la rue Principale, a d'ailleurs fait l'objet lui aussi d'une controverse.

La Ville de Magog a aussi adopté une résolution qui permet à plus grande échelle la location à court terme de type Airbnb.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !