•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour progressif à la normale après une panne Internet majeure

Une technicienne dans une salle de serveurs.

L'entreprise Fastly offre un hébergement infonuagique.

Photo : Getty Images / anandaBGD

Radio-Canada

Le service reprend chez le fournisseur de services infonuagiques Fastly, chez qui sont hébergées plusieurs grandes entreprises numériques, après une panne de grande ampleur, mardi matin. Plusieurs médias ont été touchés, comme Le Monde, le Financial Times ou encore le New York Times, mais aussi Reddit et le gouvernement britannique.

Dans une brève annonce, l'entreprise américaine a fait savoir qu'un correctif avait été apporté et que ses services revenaient peu à peu à la normale.

Tous ses clients ne semblent pas avoir été affectés et plusieurs sites touchés sont maintenant de retour en ligne.

Rien ne semble par ailleurs prouver qu'il s'agit d'une attaque informatique.

Les marchés financiers américains ont brièvement piqué du nez quelques minutes après le début de la panne, alors que celle-ci est survenue presque un mois, jour pour jour, après le piratage d'un important réseau pétrolier aux États-Unis, ce qui avait entraîné la suspension des activités de celui-ci.

Sur son site web, la compagnie indique que les problèmes de performance ont d'abord été signalés vers 5 h, heure avancée de l'Est, avant de préciser que l'origine de la panne a été identifiée vers 5 h 45.

Certains clients pourraient subir des ralentissements à mesure que nos services mondiaux sont rétablis, écrit-on encore.

Fastly gère un réseau de diffusion de contenu qui transmet rapidement des données sur Internet afin que les entreprises puissent aider les consommateurs à faire des achats en ligne ou à regarder des vidéos sur des applications et des sites web.

Fastly est l'un des nombreux services d'hébergement de sites web et d'applications de haut niveau que les grandes entreprises utilisent pour diffuser du contenu à des millions d'utilisateurs simultanément.

Plutôt que d'héberger tout le contenu d'un site web sur un seul ensemble de serveurs en un seul endroit, Fastly place une infrastructure en nuage dans des dizaines d'endroits pour permettre aux gens de télécharger à partir du serveur le plus proche d'eux.

Un modèle fragile?

L'impact des problèmes chez Fastly met en évidence la fragilité relative de l'actuelle architecture du web, en raison de sa dépendance importante envers les géants du web, comme les services d'infonuagique d'Amazon, comparativement à un modèle plus décentralisé.

Même les plus grandes et les plus sophistiquées des compagnies subissent des pannes. Mais elles peuvent aussi s'en remettre relativement rapidement, a indiqué Doug Madory, un expert en infrastructure web au sein de la firme Kentik.

Avec les informations de Bloomberg, BBC, Reuters, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !